Disponibilité de 40 points numériques communautaires : La Ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou donne le top

Isac A. YAÏ 7 août 2019

La Ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a procédé hier mardi 6 août 2019 à Akpro-Missérété au lancement de la mise à disponibilité de 40 points numériques communautaires pour l’accès des populations à l’internet haut débit et aux services larges bandes au Bénin. Selon le Directeur de l’Agence Béninoise de Service Universel des Communications Electroniques et de la Poste (ABSU-CEP), Emile Kougbadi, malgré les progrès enregistrés ces dernières années, le Bénin accuse un retard par rapport aux pays les plus avancés de la sous-région en matière d’accès à l’internet. « …Le taux de pénétration de l’internet global est passé de 40,4% au 31 décembre 2017 à 48,02% au 31 décembre 2018. Ce taux quoiqu’encourageant, cache des disparités entre le haut débit mobile et le haut débit fibre optique. Ça cache également des disparités entre les zones urbaines surtout Cotonou et environs et les autres Communes. C’est ce constat peu reluisant qui a amené le ministère de l’économie numérique et de la communication à travers l’ABSU-CEP à initier le projet de mise en place de points numérique communautaires ; afin d’accompagner la vision du gouvernement du président Patrice Talon qui est de faire du Bénin, la plateforme des services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale. Les 40 points numériques communautaires construits ont dans chaque Commune, une capacité de 50 mégabits par seconde dont 36 mégabits dédiés aux services d’abonnement des particuliers, administration publique, entreprises et ménages, 10 mégabits dédiés à un point d’accès public à internet payant de type cybercafé de 10 positions offrant des services de navigation internet, d’impression et salle de documents, de formation, d’accès au e-services du gouvernement et de maintenance, et 4 mégabits pour un accès des populations au service gratuit de navigation internet. Le potentiel des points numériques communautaires que nous inaugurons aujourd’hui est immense. En effet, les élèves, les étudiants pourront désormais accéder à des millions de ressources numériques pédagogiques pour soutenir leur apprentissage. Les commerçants, les agriculteurs et les artisans pourront accéder plus facilement à des plateformes de commerce et d’agriculture en ligne (…) Chaque point numérique communautaire représente un investissement de 21.087.394 Fcfa dans chaque Commune bénéficiaire. Le projet a permis la création de 276 emplois dont 120 permanents avec la couverture d’une population estimée à 1.153.174 habitants », a déclaré Emile Kougbadi.
La Ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, n’a pas caché sa satisfaction à la concrétisation du projet. Dans son allocution, elle a rappelé que la vision du gouvernement du président Patrice Talon pour le secteur du numérique est très grande. « …Nous envisageons transformer notre pays le Bénin d’ici 2021 en une plateforme de services numériques pour l’Afrique de l’Ouest et pourquoi pas pour l’Afrique en général. Qu’est-ce que nous sommes en train de faire pour matérialiser cette vision en des actions concrètes ? Nous souhaitons que d’ici 2021, que les artisans, des commerçants, les jeunes soient l’étendard du numérique à travers les ressources numériques qui existent. Nous souhaitons aussi que ces visages servent à fournir des prestations de service vis-à-vis de l’Afrique de l’Ouest, de l’Afrique et du monde. Avec le numérique, il n’y a plus de frontière. Vous pouvez être ici à Akpro-Missérété et fournir des services internet aux entreprises qui se trouvent partout dans le monde (…) Grâce au numérique, vous pouvez être ici au Bénin et apprendre sur des notions dans de meilleures universités au monde. Avec le numérique, vous pouvez avoir accès au marché de l’emploi et à d’autres marchés… », a déclaré la Ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Le Directeur de Jeny Sas, Deo Gratias Tonouéwa, l’opérateur technique du projet quant à lui, a rassuré l’assistance sur la fiabilité du produit. Rappelons que tout s’est déroulé à la maison des jeunes d’Akpro-Missérété en présence du Maire Michel Bahoun, du Préfet de l’Ouémé, Joachim Florès Apithy, du Directeur de l’Agence Béninoise de Service Universel des Communications Electroniques et de la Poste (ABSU-CEP), Emile Kougbadi, du représentant du Préfet du Plateau, du Maire de la Commune d’Adjohoun, Roland Da Hèfa, du Maire de la Commune de Sakété, Pierre Adéchi, du Maire de la Commune de Pobè, Paul Odjo et du Maire de la Commune de Kétou, Théophile Dèssa.





Dans la même rubrique