Distribution de kits scolaires du projet Swedd : Après une auto-évaluation, les CPS pour de meilleures perspectives

6 mai 2021

Faire le bilan et tirer les leçons résultant de la distribution des kits scolaires aux filles telle qu’organisée au titre de l’année académique 2020-2021, pour améliorer le processus et exploiter la base de données à d’autres fins. Tel est l’objectif de l’atelier de capitalisation du projet Swedd tenu mardi dernier à l’Hôtel Bel Azur de Grand-Popo. Etaient présents à cette rencontre riche en échanges d’expériences, le Directeur de cabinet du Ministère du plan et du développement, Alastaire Alinsato, la Coordonnatrice de Swedd-Bénin, Armelle Ahamide Meangoua, de la Sg-Masm, Elise Kossoko et de la Directrice générale des Affaires sociales Mèmouna Baboni Yacoubou Sinimbou. En effet, le Bénin par le biais du Projet régional d’Autonomisation des femmes et de Dividende Démographique au Sahel (Swedd-Benin) a inscrit certaines interventions en faveur de leur maintien à l’école, à travers sa composante 1 relative à l’autonomisation des femmes et des filles, au maintien des filles à l’école, aux compétences de vie et à la santé reproductive. C’est ainsi que 23 000 kits scolaires ont été distribués aux filles des établissements d’enseignements primaire et secondaire du Bénin au titre de l’année scolaire 2020-2021. Après les phases d’acquisition des kits scolaires et de leur distribution aux bénéficiaires sur toute l’étendue du territoire national, il se révèle impérieux de passer en revue les différentes étapes pour tirer les leçons nécessaires pour l’avenir. D’où la nécessité dudit atelier. Pour le Dc-Mpd, Alastaire Alinsato, cette activité est d’une importance capitale dans le cycle de tout projet. A ce sujet, il a convié les participants à un investissement sérieux dans les échanges pour la capitalisation de bonnes pratiques et surtout pour des propositions d’amélioration de tout ce qui n’a pas pu bien fonctionner. « C’est seulement à ce prix que les prochaines séries de distribution se feront avec succès, afin que les objectifs de maintien des filles soient atteints de façon optimale », a-t-il déclaré.
Ce projet initié par le Gouvernement béninois, avec l’appui financier de la Banque mondiale et l’appui technique de l’Unfpa, vise la distribution des kits scolaires à 30.000 filles d’ici 2023. La Coordonnatrice dudit projet Armelle Ahamidé Meangoua a, à cet effet, invité les participants non seulement à un engagement, mais aussi au sacrifice commun, avec en esprit, le but de booster significativement le taux de rétention et d’achèvement du cursus scolaires par les filles, qui constituent une large tranche de la relève.





Dans la même rubrique