Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dr Dossou Georges Akpovi, dentiste : « La carie peut tuer si elle atteint la pulpe et que l’on ne se fait pas soigner »

Médecin stomatologue, chef service de la clinique dentaire de l’hôpital saint Luc de Cotonou, Dr Dossou Georges Akpovi nous parle des différents types de caries dentaires et les dispositions à prendre pour les prévenir.

JPEG - 268.8 ko

Qu’est-ce qu’une carie dentaire ?
La carie est une affection causée par les microbes. Pour un profane, c’est un trou dans la dent. Evidemment, tous les trous ne sont pas des caries. Au contraire, une dent cariée est un foyer d’infection pour les organes vitaux du corps humain (cerveau, yeux, cœur…)

Quelles sont les causes de la carie dentaire ?
Les causes sont multiples et multiformes. D’abord, il y a des caries causées par les microbes. Pour avoir la carie, il faut nécessairement qu’il y ait des spores (microbes) qui puissent se retrouver dans un milieu qui leur est favorable, comme la bouche. Dans cette dernière, il y a la salive à laquelle s’associent les débris alimentaires qui se multiplient par milliers. En somme, pour qu’on parle de carie dentaire, il y a trois choses : les microbes, la plaque dentaire (qui n’est rien d’autre que les débris alimentaires) et la salive. Cet ensemble se retrouve sur un terrain qu’est la bouche de l’organisme humain. Les symptômes de la carie se manifestent par des taches sur la dent. Elles peuvent être blanchâtres, brunes, noires.

Quelles sont les étapes de la carie dentaire ?
Dès qu’il y a un trou dans la dent, on peut déjà dire qu’il y a carie dentaire. Au début, quand il y a une tache, si on est attentif, on peut la remarquer sur l’émail de la dent, qu’elle soit de couleur blanchâtre, brun ou noire. Mais elles sont inoffensives et sans trou. On parle de la carie superficielle. Si le patient ne fait rien, c’est-à-dire, ne se fait pas consulter par un spécialiste en santé, l’émail commence par se creuser avec le temps. A cette étape, nous avons de trou dans la dent et on parle de la carie deuxième dégrée ou la dentine. Après cette étape, si le malade ne pense toujours pas à se soigner, la carie passe de la dentine et attaque la pulpe et les nerfs, la douleur devient alors plus intense que celle de la carie superficielle et moyenne (dentine). Lorsqu’à cette étape, aucun spécialiste en stomatologie n’intervient, le microbe migre dans le sang. Là, les douleurs deviennent insupportables pour le patient. Alors, les antalgiques ordinaires sont inefficaces pour calmer les douleurs : on parle de la rage dentaire. Si malgré toutes ces douleurs, l’infection n’est pas traitée, elle se propage vers l’os. A ce stade, les joues enflent et les complications s’accentuent : C’est la carie profonde. Je rappelle que nous avons trois types de caries : la carie superficielle, la carie moyenne et la carie profonde.

La carie dentaire est-elle héréditaire ?
La carie dentaire n’est pas héréditaire. Mais qu’est-ce qui amène les gens à penser qu’elle est héréditaire ? C’est surtout lorsque la famille a une habitude alimentaire, elle est transmise aux progénitures. C’est souvent les sucreries, les aliments mous, le grignotement à tout moment. Aujourd’hui, les statistiques sont claires. Ceux qui ont souvent la carie dentaire viennent des milieux urbains. La carie dentaire n’est donc pas héréditaire, c’est juste une habitude alimentaire qu’il faut corriger. Mais aussi, si le terrain est faible, c’est-à-dire l’enfant est né d’une maman malade dont la grossesse et l’état de santé n’ont eu aucun suivi, et mal allaité, il est susceptible d’avoir la carie dentaire, même à moins de deux ans

Peut-on traiter la carie dentaire ?
La carie a un traitement. Mais à chaque type de carie correspond un mode de traitement approprié. Quand c’est une carie superficielle, une tache inoffensive sur la dent, le médecin dentiste administre au patient du fluor qui n’est rien d’autre qu’un gel fluoré que l’on passe sur la tache pour limiter la propagation de la carie dentaire. A partir de ce moment, il est conseillé une pâte fluorée pour le brossage des dents, et ceci trois fois par jour.
Quant à la carie moyenne, déjà qu’il y a des sensations, quand le patient consomme quelque chose, soit acide, froid ou chaud, il sent une douleur passagère, l’intervention pour le stomatologue pour son traitement est le plomb. C’est-à-dire, il faut faire l’obturation (nettoyage, désinfection de la cavité dentaire) et puis fermer le trou avec le matériel approprié (alliage de matériel de plombage). Pour ce qui concerne la carie profonde, on constate que la pulpe est moyennement atteinte. Pour son traitement, le plombage est toujours en jeu. Et lorsque les antalgiques interviennent et que les douleurs réveillent le malade la nuit, le traitement est radiculaire. Du coup, on enlève immédiatement la dent.

Quelles sont les conséquences de la carie sur l’organisme ?
La carie peut tuer si elle atteint la pulpe et que l’on ne se fait pas soigner. Elle peut provoquer une septicide c’est-à-dire la succession de champignon séparant les chambres cardiaques en cavité droite et gauche, l’inflammation de l’endocarde ou l’endocardite (lorsque l’infection attaque le cœur).

Quelles sont les précautions à prendre ?
Il faut la prévention, il s’agit du brossage tri-quotidien pour enlever les débris alimentaires qui se cachent dans les dents car dans la bouche, il y a des milliards de microbes non pathogènes qui se multiplient en présence des débris alimentaires pour donner de toxine (acide) qui attaque l’émail des dents, les ronge pour donner les trous. Donc, il faut toujours brosser les dents après chaque repas. Celui de la nuit est très important voire obligatoire. Au petit matin, on peut rincer la bouche avant de prendre le petit déjeuner, et c’est après qu’il faut se brosser les dents pour le compte du matin.

Quand faut-il plomber les dents ?
On plombe les dents lorsque la dent a de trou. Le plomb est un alliage de métal bien étudié, qui sert à obturer les cavités. On peut également utiliser d’autres matériels de plombage, les amalgames, mais pas pour les dents du devant. Ce n’est pas esthétique. La durée de vie d’un plomb dépend de beaucoup de paramètres. Premièrement, tenir compte de la cavité, sa grosseur et sa situation. Si c’est une petite cavité, le plomb a une longue durée de vie. Mais si la cavité est grande, sa durée de vie est moindre. La durée de vie du plomb dépend aussi du matériel de fabrication et du praticien. Pour préparer une cavité, il y a des règles à suivre. Si éventuellement les règles ne sont pas respectées, autant ne pas faire le plombage sinon le plomb, peut vite se détériorer.

Quand intervient l’enlèvement des dents ?
On enlève la dent lorsque le plomb n’est plus possible ; si l’infection dépasse le niveau de la dent, c’est-à-dire lorsque la dent est complètement détériorée, l’enlèvement reste le dernier recours.

Quand est ce qu’il faut recourir à la prothèse dentaire ?
La prothèse est un appareil qui permet de compenser le déficit dentaire, c’est-à-dire le vide laissé après avoir enlevé un ou plusieurs dents, pour l’esthétique de la denture. Ce sont des dents artificielles qui viennent remplacer les dents enlevées. Elle intervient lorsqu’il y a déficit. C’est juste pour rétablir l’équilibre.

Peut-on faire traiter la carie dentaire par la médecine traditionnelle ?
La médecine traditionnelle ne peut pas traiter la carie, elle ne peut donner que des calmants pour diminuer l’inflammation et calmer les douleurs. Le dernier recours pour le traitement de la carie dentaire est la médecine moderne. Je profite de l’occasion pour demander aux gouvernants de prendre leurs responsabilités vis-à-vis de ces vendeurs d’illusions qui courent les rues. On les rencontre souvent dans les moyens de transports où ils font leur publicité. Ils utilisent des acides qui créent des dommages, tels les cancers dans la bouche des malades qui croient aux miracles. Ces vendeurs d’illusions utilisent les mêmes matériels pour tous les patients alors qu’ils n’ont même pas des désinfectants. C’est exposer les patients à d’autres infections telles que le sida et les maladies virales. Avis donc aux patients qui se laissent faire.

Comment faire pour maintenir ses dents à vie ?
Deux fois par jour au moins après chaque repas, brosser les dents soigneusement pendant deux à trois minutes avec une dentifrice fluorée, consulter deux fois l’an un médecin dentiste pour renforcer l’émail de vos dents et supprimer leur sensibilité éventuelle au chaud, au froid, au sucre et au vinaigre. Autrement dit, éviter l’excès de sucrerie, les bonbons les soirs, et avoir un bon régime alimentaire, surtout le varier. Prendre assez de crudités, telle la carotte et des fruits durs comme les pommes fruits. Les dents sont faites pour travailler, alors faites les travailler.

Des conseils pour brosser efficacement les dents
D’abord, on dispose de deux types de brosses : la brosse végétale et la brosse industrielle ; tous deux jouent le même rôle, l’important est de bien les utiliser.
Si c’est la brosse végétale communément appelée cure dent, il faut choisir le végétal approprié au risque de faire casser les dents, et il faut le garder dans la bouche environ deux à cinq minutes, le mouiller avant de le mâcher. Et lorsque c’est la brosse industrielle, il faut bien la choisir et surtout avec l’aide du dentiste, compte tenu du type de votre dent ou de votre pathologie.
Pour faire le brossage, il faut laver d’abord la brosse avec de l’eau, mettre la pâte dentifrice puis commencer le brossage par le côté gauche, incliner la brosse sous un angle de 45 degré, et balayer du rouge vers le blanc (de la gencive vers la dent), du haut vers le bas, et du bas vers le haut : Mâchoire inférieure et la mâchoire supérieure, sans oublier l’intérieur des mâchoires, la superficie des dents (la tête des dents) et la langue. Rincer ainsi la bouche avec de l’eau après le brossage. Il est déconseillé de remettre la brosse dans la pochette. Le mieux est qu’elle reste à l’air libre dans un verre pour tuer les microbes anaérobiques et aussi bien la sécher.

Votre mot de la fin
La carie affecte la grande majorité de la population, les enfants comme les adultes. Elle n’est pas une maladie bénigne, il faut donc se faire soigner dès l’apparition des premiers signes. Que tu sois citadin ou rural, il y a toujours un spécialiste en santé dans ta région pour prendre soin de toi.
Propos recueillis par : Clarisse DASSI (Coll.)

2-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Comme son chef, il a l’étoffe d’un réformateur. Depuis qu’il tient les rênes du ministère de l’enseignement secondaire, technique et de la formation (...) Lire  

Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic (...)
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Lutte contre l’érosion côtière dans la zone du littoral : La (...)
7-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre du cadre de vie, José Tonato a procédé ce jeudi 6 décembre 2018, au lancement officiel du projet de (...)  

Reformes dans l’enseignement secondaire : L’évaluation des (...)
6-12-2018, Patrice SOKEGBE
Tous les enseignants du secondaire, notamment les vacataires seront évalués les 21 et 22 décembre prochains et (...)  

Christian C. VIAHO au sujet du comblement des plans d’eau : « (...)
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
« Comblement du cours d’eau, baisse de la productivité, pollution chimique, etc., l’écosystème du lac Ahémé et ses (...)  

Journée nationale de lutte contre la corruption (JNLC) : Associer (...)
6-12-2018, La rédaction
"Une jeunesse engagée dans la lutte contre la corruption au Bénin". C’est le thème de la 13è édition de la Jnlc. Cette (...)