Drame sur le fleuve Okpara : Des âmes sauvées par la bravoure de Sakina Harouna

Isac A. YAÏ 13 août 2020

Depuis une semaine, elle fait parler d’elle-même. Sakina Harouna a pu sauver 5 personnes sur les 11 en détresse lors du chavirement d’une barque sur le fleuve Okpara le lundi 03 août 2020.

Acte de bravoure, Sakina Harouna l’a posé. Désormais sous les feux du projecteur, cette fille de pêcheur a héroïquement sauvé des âmes en détresse sur le fleuve Okpara. Agée de 25 ans, elle est mariée et mère d’une fille de deux ans. Elle a laissé les bancs en classe de CE1 et a fait l’école coranique. Ce lundi 03 août 2020 selon ses propos elle était chez elle. Tout est parti des cris qu’elle a entendus du côté du fleuve Okpara à hauteur de Woria dans l’arrondissement de Tchatchou près de son domicile. On lui rapportait que c’était des enfants qui jouaient près du fleuve. Très touchée par ces cris incessants, elle a donc décidé de se rendre au fleuve. « Arrivée là-bas, j’ai vu des gens qui se noyaient. Sans hésiter, je me suis mise à la tâche et par la grâce de Dieu j’ai pu repêcher 5 personnes parmi les 11 qui étaient à l’eau », a-t-elle confié sur la télévision nationale
. Sakina a passé plus d’une heure sous les eaux à la recherche des victimes de ce naufrage. Enfin de compte, cinq (5) personnes ont été retirées des eaux du fleuve, large de 15 mètres et profond de 4 mètres. On dénombre trois (3) femmes et deux (2) enfants. Cette opération de sauvetage rappelle celle du malien Mamadou Gassama en 2018. Il avait escaladé à mains nues la façade d’un immeuble parisien pour sauver un petit garçon de 4 ans suspendu à la rambarde d’un balcon. Comme pour Gassama l’acte de l’héroïne béninoise Sakina Harouna n’est pas passé sous silence.

Des récompenses….
Déjà le lundi 10 aout 2020, le Chef d’Arrondissement de Tchatchou, le maire et les membres du parti politique Union Progressiste ont remis un prix de distinction à Sakina Harouna. De plus, dans un communiqué, Véronique Tognifodé, ministre des affaires sociales et de la micro-finance a salué l’acte de bravoure posé par Sakina. Selon la ministre, « Passer plus d’une heure sous les eaux à sauver des vies humaines est un acte de courage de la part de cette jeune dame qu’il importe de saluer. Sakina notre héroïne de Tchaourou vient s’ajouter à la liste des braves femmes béninoises qui méritent encouragement, respect et considération de la Nation ». En attendant le 08 mars 2021 pour rendre un hommage particulier à Sakina, la ministre lui adresse les félicitations et encouragements de la nation béninoise. Et pour limiter ces cas de naufrage il importe donc de réaliser un pont sur ce fleuve pour faciliter le passage.
Ferdinand DANGBENON (Stag.)

MESSAGE DE LA MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA MICROFINANCE SUITE AU DRAME DE TCHAOUROU ET À L’ACTE DE BRAVOURE POSÉ PAR SAKINA

J’ai appris, avec tristesse, le décès de six (06) personnes dont des enfants au cours du naufrage d’une barque qui transportait onze (11) passagers sur le fleuve Opkpara à Zibira M’boro, un hameau du village Woria, Arrondissement de Tchatchou dans la Commune de Tchaourou, département du Borgou.
D’après le dernier bilan fait par le Centre de Promotion Sociale de Tchaourou à la date du 06 Aout 2020, cinq (05) corps des six personnes décédées ont été retrouvés. Les recherches se poursuivent pour retrouver le seul corps encore sous les eaux.

Nos #services compétents #dépêchés dans le village de Wori situé à environ 60 kilomètres de Tchaourou-centre, le même jour, ont pu s’enquérir de la situation et présenter les condoléances de l’Etat aux familles éplorées.
Je voudrais, une fois encore, réitérer, au nom de la Nation, mes #compassions aux victimes rescapées ainsi qu’aux familles des personnes décédées.
Ce drame, le énième, vient relancer le débat sur la question de la qualité du transport fluvial dans notre pays. Les populations doivent faire preuve de prudence et respecter les consignes données par les autorités en la matière pour éviter que de tels évènements se produisent.

Par cette même occasion, je voudrais saluer l’acte de #bravoure posé par notre compatriote Sakina, âgée de vingt-cinq (25) ans, pour #sauver de justesse, la vie à cinq (05) personnes dans le cadre de ce naufrage.
Cet acte de #vaillance et surtout de patriotisme qui a permis de repêcher vivants, trois (03) femmes et deux (02) enfants démontre de la part de notre compatriote, des #valeurs d’amour et d’humanité pour son prochain. Ces valeurs républicaines, chères à notre pays, le Bénin, sont des éléments_fondamentaux de notre société que Sakina vient de confirmer à la face du monde.
Passer plus d’une heure sous les eaux à sauver des vies humaines est un acte de courage de la part de cette jeune dame qu’il importe de saluer.
Sakina, notre héroïne de Tchaourou vient s’ajouter à la liste des #braves_femmes béninoises qui méritent encouragement, #respect et #considération de la #Nation.

En attendant le 08 Mars 2021, Journée Internationale de la Femme où un #hommage_particulier lui sera rendu, je voudrais en ma qualité de Ministre en charge des Affaires Sociale et de la Microfinance, lui adresser les félicitations et encouragements de la Nation béninoise.
Dans les tout prochains jours, je me ferai l’honneur de la #recevoir à mon cabinet pour lui dire de vives voix, la fierté de tout un peuple, face à son acte salvateur.
Mèdessè Véronique TOGNIFODE MEWANOU





Dans la même rubrique