Ecole d’initiation théologique et pastorale : Remise de parchemins à la première promotion

Arnaud DOUMANHOUN 30 juillet 2020

Devenir adulte dans la foi. Le grand chancelier de l’Ecole d’initiation théologique et pastorale (Eitp), Mgr Roger Houngbédji, archevêque de Cotonou, a présidé la cérémonie de sortie de la première promotion, le samedi 25 juillet 2020. « C’est un sentiment d’action de grâce qui gicle de mon cœur. Chers récipiendaires, vous êtes le symbole de la relation entre la foi et la raison. Vous êtes la figure de tous ceux et celles qui cherchent le Seigneur à tout âge », a déclaré à l’entame de la cérémonie de remise de parchemin, le père Rodrigue Gbédjinou, directeur de l’Eitp.
Il fait observer que la théologie fait de nous des instruments de Dieu et scelle la construction de l’être intérieur. Ainsi, la formation à l’Eitb produit une transformation de l’intérieur et participe à la gloire de Dieu, qu’est l’homme debout.
Au terme des deux années de formation, les apprenants sont répartis en trois groupes. Les auditeurs de cours et les habitués de l’école sont les personnes ayant suivi les modules fondamentaux, validés par la présence et par quelques évaluations. Ils sont respectivement au nombre de 17 et 14. Le dernier groupe est celui des disciples d’Emmaüs. Ils ont suivi toute la formation, validée par la présence, toutes les évaluations, une composition finale et un devoir de recherches ou mini mémoire. Ils au total 63.
Il faut rappeler que l’Eitb est une école d’initiation. Le terme initiation exprime la dynamique et la ligne méthodologique de l’école. Il a un sens anthropologique, cultuel (passage de l’enfance à l’âge adulte) et théologique (sacrement de l’initiation chrétienne). La formation a pour objet d’aider à ces différents passages. Mais il y a également la relation entre théologie et pastorale, une théologie qui informe la pastorale et une pastorale qui se nourrit de théologie.





Dans la même rubrique