Ecorunning 5 : Journalistes et artistes débarrassent les rues de sachets plastiques

Fulbert ADJIMEHOSSOU 2 janvier 2019

Pour la 5e édition d’Ecorunning, deux corps de métiers étaient ciblés en raison de leurs capacités à porter plus loin le message. Il s’agit des hommes de médias et des artistes. Samedi dernier, ces derniers ont pris très tôt d’assaut le champ de foire de Cotonou où a été lancé Ecorunning 5. « On voulait terminer l’année sur une bonne note et dire que nous avons compris notre rôle citoyen. Nous avons réussi à impliquer la presse et les artistes. Les journalistes ont la possibilité d’atteindre les populations et les artistes ont de nombreux fans derrière eux à qui ils peuvent passer le message de ce qu’il ne faut pas jeter les sachets par terre », a souligné Sandra Idossou, initiatrice de Sachets Hééélou. Aux côtés des journalistes, on retrouve des artistes comme Fafa, Richard Flash et Sèssimè. « Je crois que ce qu’on vient de faire aura un retentissement très fort. On ne vient pas à Ecorunning pour faire le boulot à la place de la population. Il ne faut pas qu’ils se disent qu’elle aura des gens pour ramasser les sachets lorsqu’ils vont en jeter dans les rues. Nous sommes là pour les sensibiliser sur les nuisances de cette matière », a déclaré Richard Flash. Ecorunning se poursuit en 2019 et pourra s’étendre dans les autres villes du Bénin.





Dans la même rubrique