Edition 2020 de Bénin Digital Tour : Faire de Parakou le carrefour du digital au Bénin

La rédaction 16 novembre 2020

La ministre de l’économie numérique et de digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a procédé le samedi dernier au lancement officiel de l’édition 2020 du projet "Bénin Digital Tour". C’est le Collège d’enseignement général d’Albarika à Parakou qui a abrité la cérémonie en présence des autorités politico-administratives de la ville ainsi que des bénéficiaires.

C’est parti depuis le samedi 14 novembre 2020 pour la 2ème édition du Bénin digital Tour (Bdt). La ministre de l’économie numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a lancé l’événement au cours d’une cérémonie qui a connu la présence du Maire de la ville de Parakou, Inoussa Zimé Chabi, du représentant du Préfet du Borgou, Sanni Bio Bayé, les responsables du Ceg Albarika et les bénéficiaires que sont les différentes catégories socioprofessionnelles. A l’occasion, une caravane de sensibilisation et formation à l’usage des services numériques à l’intention des élèves, écoliers, artisans et commerçants a été initiée par l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications Électroniques et de la Poste (Absu-Cep). Un service placé sous la tutelle du ministère du numérique et de de la digitalisation, et dont la vision stratégique est de faire des services de communications électroniques et de la poste, un levier important de croissance économique et de réduction de la pauvreté. C’est dans ce cadre qu’il a entrepris depuis 2018 de faire acquérir des compétences numériques plus étendues à l’ensemble des couches socioprofessionnelles. L’objectif général poursuivi est de favoriser l’accessibilité et la disponibilité aux services des communications électroniques et de la poste à des coûts abordables. La première phase du projet a eu lieu en février 2019 avec la participation d’au moins 1250 personnes dans 11 départements dont 25 communes pendant 75 jours. Pour cette année 2020, le Bénin Digital Tour, c’est plus de 30 jours de formation sur les services du numérique au profit des populations de 50 communes du Bénin, trois jours de session par vague et dix mille huit cent quatre-vingts participants attendus. « C’est un tour qui va donc parcourir plusieurs de nos communes et former sur toute l’étendue du territoire national plus de dix mille personnes aux compétences numériques et cette formation est gratuit », a laissé entendre la ministre Aurélie Adam Soulé dans son discours.

La formation portera sur les thématiques telles que : l’essentiel sur l’ordinateur, le traitement de texte, l’initiation à l’utilisation utile des médias sociaux, le Web et la communication, l’entrepreneuriat numérique, les ressources en ligne pour l’éducation et les e-services du gouvernement etc... Le défi majeur étant de garantir l’accès des communautés les plus démunies aux services de téléphonie, d’Internet et des technologies de l’information et de la communication sans oublier les services postaux et financiers de base. Ceci en étroite adéquation de la vision du gouvernement de transformer le Bénin en une plate-forme de e-services numériques de l’Afrique de l’ouest pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale d’ici 2021. Le Directeur général de L’Absu-Cep a précisé, pour sa part, que « les compétences peuvent désormais être certifiées avec l’accompagnement de l’Absu-Cep qui est également un centre accrédité de certification aux standards Icdl ».
Jacques DEGBEY





Dans la même rubrique