Education à la citoyenneté : De jeunes scouts se forcent de ressusciter Mgr de Souza

Fulbert ADJIMEHOSSOU 13 mars 2019

Deux décennies après sa mort, Mgr Isidore de Souza demeure vivant dans le cœur de nombreux Béninois. Mais de jeunes scouts le veulent encore plus vivant en eux et autour d’eux. Descente chez les scouts du District Mgr de Souza à Abomey-Calavi.

Dans la grande cour de l’Epp Godomey-Togoudo, une silhouette se déplace sans cesse. De par son agilité, Joanita, 10 ans, élève en classe de 6e se remarque aisément au milieu de 950 scouts réunis ce premier week-end de mars pour la journée mondiale du scoutisme. Dans le jargon des disciples de Baden Powell, c’est une louvette. Mais elle s’offre déjà un autre statut qui lui va d’ailleurs bien. « J’aurai bientôt 11 ans, et donc je serai une éclaireuse », dit-elle. Et à force de la titiller, elle laisse éclore ses ambitions. « Une éclaireuse pour moi, est comme une lumière. Comme un bon scout, on devient un modèle pour les amis, les camarades à l’école et surtout à la maison. … et moi, mon modèle, c’est Mgr Isidore de Souza (Rires) », ajoute-t-elle.
« Un modèle de paix, nous voulons l’être aussi »
La réponse de Joanita n’est pas anodine. Elle est originaire du District Mgr Isidore de Souza. C’est un démembrement des Scouts Catholiques du Bénin qui regroupe environs 400 jeunes, répartis dans 17 groupes à Abomey-Calavi. Une semaine avant ce grand regroupement, nous avons eu la chance d’assister à une des réunions hebdomadaires de ces jeunes. Aussi bien le nom du fondateur du scoutisme Baden Powel revient sans cesse, autant celui de Mgr Isidore de Souza pèse dans les esprits. Christophe Allodji, Chef de Groupe Scout à Godomey-Togoudo justifie. « Si nous avons la chance de porter le nom de ce prélat qui a marqué l’histoire de notre pays, nous devons en être fiers et le manifester partout. C’est un modèle de paix, nous voulons l’être aussi dans nos actes de tous les jours », confie –t-il.
Faire en sorte à disposer de modèles à foison
A Togoudo comme dans l’ensemble des groupes du District, le leitmotiv est le même. Les jeunes chantent à cœur le prélat à travers un hymne conçu en 2013 dont voici un extrait : « …Sache que tu défendras avec ardeur et loyauté l’idéal de cet homme de paix, Mgr Isidore de Souza, engagé dans le champ du Seigneur ». Jacques Dakpo, enseignant de français, est le premier responsable de ces scouts. Pour lui, le District essaie de former les jeunes à devenir des modèles comme Mgr Isidore de Souza. « La plupart des jeunes n’étaient pas encore nés quand le prélat rejoignait le Seigneur il y a 20 ans. Et si nous ne faisons rien, cette référence sera inconnue d’eux. Nous pensons à mettre des initiatives pour toucher plus de jeunes au-delà du scoutisme. Un scout est un messager de paix, et Mgr Isidore de Souza est un artisan de paix. Alors, engageons-nous », déclare Jacques Dakpo.
Mais avant de devenir de citoyens modèles, ces jeunes scouts apprennent le sens de l’honneur, de la discipline et des valeurs. Suite à un appel au rassemblement, nous retrouvions encore Joanita que nous avions perdue entre temps de vue. Avant de la quitter, elle accepte de nous faire un vœu : « Devenir Médecin ».





Dans la même rubrique