Education des filles au Bénin : Bientôt un forum national pour relever les défis

La rédaction 4 mars 2022

Salimane Karimou, ministre des enseignements maternel et primaire a annoncé la mise en place d’un forum national pour l’accélération de l’éducation des filles au Bénin. C’est à la faveur d’une conférence de presse animée ce jeudi 03 mars 2022 dans les locaux des tours administratives à Cotonou.

Eclairer la lanterne de l’opinion publique à travers les professionnels des médias sur le rôle précis du forum à mettre en place pour l’accélération de l’éducation des filles au Bénin. C’est le motif de la conférence de presse. Conduite par Salimane Karimou, ministre des enseignements maternel et primaire, ladite conférence a également connu la participation de Yves Kouaro Chabi, ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, de Véronique Tognifodé, ministre des affaires sociales et de la microfinance, de Djanabou Mahondé, représentante de UNICEF, de Marie Marguérite Molnar, représentante de ONU SIDA et d’importantes personnalités. A en croire le ministre des enseignements maternel et primaire, le forum national pour l’accélération de l’éducation des filles au Bénin sera mis en place les 10 et 11 mars prochains et aura pour missions de diagnostiquer de façon précise les facteurs qui impactent négativement l’éducation des filles et de trouver des idées précises sur les causes de l’impact. Ayant abondé dans le même sens, la ministre en charge des affaires sociales a soutenu que : « les filles doivent être protégées et maintenues le plus longtemps possible dans le système éducatif ». A cette occasion, Avodagbé Déwanou, président du comité d’organisation dudit forum a aussi fait part des thématiques sur lesquelles les membres vont murir leurs réflexions les 10 et 11 mars prochains. « La première portera sur ‘’éducation des filles : quelle est la situation ?’’ ; la seconde, ‘’pourquoi éduquer les filles ? Gains économiques et sociaux’’ ; ensuite, ‘’identifier les défis à surmonter’’ et enfin ‘’solutions porteuses pour accélérer l’éducation des filles’’ », a-t-il énuméré. Les réponses aux diverses préoccupations des journalistes ont également meublé la conférence de presse.
Fidégnon HOUEDOHOUN(Stag)





Dans la même rubrique