Enseignement supérieur : 106.499 candidats planchent pour le Baccalauréat ce jour

Patrice SOKEGBE 16 juillet 2018

106.499 candidats dont 35.789 filles vont plancher ce lundi 16 juillet 2018 pour l’obtention du Bac, leur premier diplôme universitaire. Ils seront répartis dans 147 centres de composition sur toute l’étendue du territoire national dont 2 nouveaux centres dans les communes de Boukoumbé et de Tori où d’ailleurs seront lancées officiellement les épreuves ce lundi 16 juillet. 7.718 surveillants, 588 Chefs et superviseurs de centres de composition, 6.888 correcteurs, contrôleurs, présidents de commissions et forces de sécurité sont aussi mobilisés pour la réussite de cet examen. « A l’office du Bac, nous sommes d’ores et déjà prêts… la codification, la mise sous scellés des épreuves, et le matériels sont convoyés vers l’appui stratégique et logistique de l’Etat à travers l’Etat-major pour la sécurité du convoi », a déclaré vendredi dernier, le Directeur de l’Office, le professeur Alphonse Da Silva, devant le ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso et son collègue du secondaire, Mahugnon Kakpo, venus s’enquérir du niveau des préparatifs à la Direction générale de l’office du Bac (Dob) à Cotonou. Au total, 147 centres vont accueillir les candidats sur l’ensemble du territoire national. Et, la cérémonie officielle de lancement va se dérouler au Ceg Tori Agouako. « Je suis d’autant plus rassuré que celui qui est à la tête de l’office est connu pour sa rigueur. Sachant que l’année a été mouvementée par les grèves, je voudrais remercier les enseignants pour leur sursaut patriotique. A l’attention des candidats, je dis qu’il s’agit d’un examen. Ce n’est pas un concours. J’exhorte les parents à avoir la tête froide. Nous aurons de bons résultats. Je demande aux surveillants, correcteurs et superviseurs de prendre leur mission au sérieux… », a laissé entendre le ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso. Quant aux parents des candidats, à leur endroit l’autorité a insisté sur leur responsabilité dans la constitution du kit d’examen de leurs enfants. Le Kit est constitué de la convocation, de la pièce nationale d’identité et de diverses fournitures nécessaires.





Dans la même rubrique