État des lieux du Conseil National des Chargeurs du Bénin : La nouvelle Directrice générale en tournée d'inspection à Hillacondji

La rédaction 2 décembre 2019

Le Jeudi 28 Novembre 2019, la nouvelle Directrice Générale du Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB) était à Hillacondji dans la commune de Grand-Popo dans le département du Mono. Alimatou Badarou est allée visité le Parking Gros Porteur ainsi que l’antenne régionale du CNCB. Elle s’est imprégnée des problèmes de ses deux structures et a promis y remédier avec le soutien de ses collaborateurs et de son Ministère de Tutelle.

Aussitôt arrivée et déjà au coeur des problèmes qui freinent un meilleur rendement du Conseil National des Chargeurs du Bénin, CNCB. Alimatou Badarou, nouvelle patronne de cette maison, après sa prise de service le 04 Novembre 2019 s’est lancée dans un inventaire des ressources et moyens dont dispose le cncb. Dans la journée de ce jeudi 28 Novembre 2019, elle était à Hillacondji, localité située au Sud-Ouest du Bénin et frontalière avec le Togo. La visite lui a permis de s’imprégner du fonctionnement du parking Gros Porteur dont dispose sa structure sur les lieux ainsi que des conditions de travail de son personnel de l’annexe de l’antenne régionale du CNCB. Durant sa visite des différents compartiments du fonctionnement du Parking Gros porteur du CNCB, elle a été frappée par le peu d’assainissement de l’espace. Une situation qui l’a amenée à déclarer que « notre métier c’est l’assistance aux chargeurs et donc il n’est pas question de les voir souffrir. Si l’environnement n’est pas assaini ce n’est pas bien. C’est comme si on leur prenait de l’argent indûment. J’estime qu’il faut qu’on fasse le nécessaire pour rendre ce site plus propre, accessible à tout le monde ». Cette visite coïncide avec la demande de réception provisoire des travaux d’aménagement de l’entrée et de la sortie du Parking formulée par l’entreprise en charge des travaux. La Directrice Générale du Cncb a aussi saisi l’occasion pour ajouter que « nous sommes ici pour voir l’état des travaux avant de procéder à la réception provisoire et de liberer la caution de l’entreprise qui a exécuté les travaux ». Elle ajoutera avant de quitter le Parking que l’état des lieux qu’elle vient de faire n’est pas satisfaisant car « on voit l’entrée qui est pavée et l’interieur qui est dans un état qu’on ne saurait expliquer avec des flaques d’eau, de la boue,.. Le paradoxe est qu’on a des pavés qui sont entassés au fond du parking et j’ai posé des questions.

Apparemment il y aurait un contentieux qui serait déjà déclaré au niveau de l’Arpp par rapport à une société qui aurait pris le marché et qui aurait livré des pavés ne répondant pas aux normes ». Faisant d’une pierre deux coups, Alimatou Badarou a pu remarquer que le Cncb a un problème de système d’information. « Et donc nous avons déjà entamé un certain nombre de procédure avec l’appui du ministère du numérique et dans notre feuille de route il était question qu’une mission se déplace sur ce site pour venir voir l’existant en matière informatique ici ».
Sa visite de l’antenne régionale du Cncb située sur la plateforme frontalière Benin-Togo d’Hillacondji, l’a amenée à noter beaucoup de dysfonctionnements et de maldonnes. « Je promets redonner un nouveau visage à ce site et j’y crois fermement avec l’accompagnement de mon ministère de tutelle et de mes collaborateurs. Parce que notre métier c’est l’assistance aux chargeurs ».





Dans la même rubrique