Exploitation du charbon de bois au Bénin : Les mises au point du Cdt Emmanuel Gbedji

La rédaction 29 avril 2021

L’officier conservateur des eaux, forêts et chasse, le commandant Emmanuel Gbedji était sur l’émission “Terre d’ici et d’ailleurs” de la radio nationale. L’invité s’est prononcé sur la question de l’exploitation du bois en charbon en République du Bénin, surtout de la dégradation des ressources naturelles et des mesures réglementaires prises par le gouvernement de la rupture. Selon lui, le charbon de bois fait l’objet d’une forte exploitation, notamment dans les grands bassins. Cette pratique conduit à une exploitation des forêts, qui est facteur de désertification. Pour réglementer le secteur, le commandant a fait savoir qu’il y a désormais des textes législatifs et réglementaires pour renforcer l’arsenal juridique, la maîtrise de la filière, la promotion du secteur privé. Outre la loi portant régime des forêts en République du Bénin, le document de politique forestière qui décline les axes prioritaires pour mieux réglementer le secteur, des décrets et arrêtés ont été également pris pour la réglementation du secteur du bois.
Toujours à l’occasion, le commandant Emmanuel Gbédji a souligné que le zonage du domaine forestier a permis d’identifier trois zones, notamment les zones contrôlées (domaines dans lesquels l’administration forestière a rédigé un plan d’aménagement avec l’implication des communautés locales), les zones orientées (pas de plan d’aménagement mais un plan simple de gestion après inventaire des ressources disponibles) et la zone incontrôlée qui demeure la plus répandue. « En dehors des commerçants, tout citoyen qui achète un sac de charbon devra également s’acquitter d’une somme de 600Fcfa environ appelé coupon », a dit le Cdt Emmanuel Gbedji.
Préscillia RAZAKOU (Stag)





Dans la même rubrique