Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Facilitation du commerce et transport sur le corridor Abidjan-Lagos : Le Bénin impressionne la sous-région par ses réformes

JPEG - 32.1 ko

Les prouesses du Bénin en matière de facilitation du commerce et de transport sur le corridor Abidjan-Lagos ne passent pas inaperçues. Au cours de l’atelier organisé du 21 au 22 juin 2018 par l’Organisation du Corridor Abidjan-Lagos (Ocal) à Abidjan, une mention honorable a été donnée au Bénin pour les nombreuses réformes engagées. En effet, cet atelier régional s’inscrit dans le cadre de la dissémination du rapport de l’an 7 du Projet de Facilitation du Commerce et du Transport sur le Corridor Abidjan-Lagos (Pfctal). Il a regroupé 50 délégués provenant des parties prenantes du Projet, à savoir les Unités de Coordination du Projet (Ucp), les Comités Nationaux de Facilitation (Cnf) et les Agences d’exécution en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Togo, au Bénin et au Nigéria. L’objectif général est de partager le niveau d’atteinte des indicateurs de performance du Projet en vue de trouver des solutions consensuelles pour la facilitation du commerce et du transport sur le corridor Abidjan-Lagos.

Des indicateurs satisfaisants pour le Bénin
De la présentation faite par l’Ocal, il ressort que le Bénin se positionne désormais comme la première nation en matière de libre circulation des personnes et des biens dans la sous-région. La volonté affichée par le Président Talon qui a œuvré pour la suppression de tous les barrages policiers sur les principaux axes routiers en a été pour beaucoup. Le ratio de 3 barrages routiers aux 100 km est atteint et le Bénin est la première nation en matière de libre circulation des personnes et des biens en Afrique de l’ouest. Mieux, l’objectif fixé pour les temps de séjour des marchandises au port autonome de Cotonou a été atteint, une performance que le Nigéria voisin peine à atteindre. En réalité, les temps de traversée des frontières des camions chargés de marchandises au Bénin sont dans les trois premiers de l’espace Cedeao. Au-delà de ces indicateurs, l’opérationnalisation du Guichet Unique et la compétitivité du Port autonome de Cotonou (Pac) ont été saluées par l’ensemble des pays du Corridor Abidjan-Lagos. Le temps de sortie des marchandises du Port est passé à 11 jours alors que l’indicateur de performance des pays du corridor Abidjan-Lagos prévoyait 14 jours. Le Bénin a été donc encouragé à continuer dans cette lancée.

27-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)