Faux frais sur le parc de Sèkandji : Deux douaniers et sept convoyeurs déposés en prison

La rédaction 8 décembre 2017

9 personnes dont deux douaniers croupissent depuis hier à la prison civile de Porto-Novo pour perception de faux frais sur le parc de Sèkandji. Ils ont été épinglés suite à une plainte de la société Bénin Control. En effet, ces convoyeurs perçoivent illégalement dix mille francs par véhicule en transit et partagent une partie des sous avec certains responsables dudit parc. Les enquêtes menées par l’ex Brigade économique et financière ont permis de mettre la main sur sept convoyeurs dirigés par le nigérien Mama Adamou. Ceux-ci ont cité comme complices deux douaniers qui avaient travaillé sur le parc, notamment un capitaine et un agent de constatation. Présentés au Procureur de la République près le tribunal de Porto-Novo, ils ont été déposés à la prison civile de la ville capitale. La société Bénin Control Sa qui a vu son image ainsi que celle de ses employés entachées par cette pratique de faux frais a donc eu satisfaction. Les mis en cause répondront quant à eux de leurs actes devant la justice. Il faut souligner que de sources proches de la hiérarchie douanière, le capitaine de douane et l’agent de constatation risquent la radiation.





Dans la même rubrique