Fonctionnement des organes des médias du Bénin : Le comité de relecture des textes rend le rapport

La rédaction 4 mai 2022

Le comité en charge de la relecture des textes régissant le fonctionnement des organes de gestion des médias du Bénin a rendu son rapport à l’Assemblée Spéciale (AS). C’est à la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet ce mardi 03 mai 2022 à la maison des médias Thomas Megnassan de Cotonou.

Les documents du rapport fait par le comité de relecture des textes de fonctionnement des organes de gestion des médias du Bénin ont été officiellement rendus à l’Assemblée Spéciale. L’événement a connu la présence des responsables des faîtières des médias du Bénin, des responsables honoraires, des patrons de presse, des professionnels des médias et d’autres invités de marque. A cette occasion, Évariste Hodonou, président de l’AS a, dans son allocution, attiré l’attention de l’assistance sur les réformes que l’AS ambitionne pour la presse béninoise. « sans détour, je voudrais d’abord remercier et féliciter le comité commis à cet effet pour le travail abattu. Ils se sont penchés sur les textes régissant les associations faîtières à savoir : le CNPA et l’UPMB, et ceux relatifs à l’ODEM, à la MdM, à l’AS, à la CEA/HAAC, soit six structures, statuts et règlement intérieur, chaque fois. C’est immense comme mission », a fait comprendre Évariste Hodonou. A l’en croire, il était nécessaire de relire les textes régissant la presse au Bénin, une raison qui justifie l’installation du comité. Aussi, a-t-il appelé à la confiance des acteurs des médias. C’est aussi la balle saisie au bond pour adresser ses doléances aux autorités à divers niveaux pour l’amélioration des conditions de travail des acteurs des médias au Bénin. Levy Ayeyemi, président du comité n’a pas non plus manqué de remercier ceux qui ont œuvré de loin ou de près pour l’apprêt du rapport remis. « En ce qui concerne le travail lu, nous étions partis pour nous pencher sur les textes de l’ODEM, de la MdM, de la CEA/HAAC, et l’AS constitutive. Mais nous nous sommes aperçus très tôt qu’on ne peut aller là sans toucher aux textes du CNPA et de l’UPMB qui étaient vraiment les sources fondatrices de ces différents textes », a indiqué le président du comité. Il a également lu des parties intégrales des propositions du rapport pour permettre à l’assistance d’en avoir une idée. Des appréciations des anciens de la corporation ont été entendues. Agapit Napoléon Maforikan salue le travail du comité et suggère l’implication de la HAAC. Aboubakar Takou a félicité l’AS et le comité pour initiative. Pour Wilfried Adoun, le rapport remis par le comité doit être l’ultime réponse aux maux qui minent la presse béninoise. La déclaration de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB) et du Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (CNPA-Bénin) dans le cadre de la 31ème édition de la journée internationale de la liberté de presse lue par Zakiath Latoundji, présidente/UPMB a aussi meublé cette cérémonie de remise du rapport des textes.
Fidégnon HOUEDOHOUN (Stag)





Dans la même rubrique