Formation en Tourisme, Hôtellerie et Restauration : Le Ministre Abimbola installe les organes de pilotage et de suivi technique

19 octobre 2021

Dans le prolongement des actions d’envergure déroulées de façon méthodique depuis 2016, en vue d’aligner le Bénin sur les normes et standards internationaux en matière de tourisme, le Ministre Jean-Michel Abimbola a procédé à la mise en place des Comités de pilotage et Comités techniques de suivi des projets de formation en tourisme, hôtellerie et restauration et de la réforme de la réglementation du secteur touristique au Bénin. La cérémonie d’installation desdits organes a eu lieu ce vendredi 15 octobre 2021, à Novotel Cotonou Orisha, en présence du représentant du Ministre des enseignements secondaire et technique et de la formation professionnelle, du Directeur de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT), Edmond TOLI, du Directeur du développement du tourisme (DDT), Yaya MORA BROUTANI, des Consultants de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) présents au Bénin dans le cadre du projet de renforcement des capacités de 54 guides de tourisme et la réforme du système d’octroi des agréments, licences et classement des entreprises touristiques, et des représentants des organisations faîtières du secteur.
Dans son mot de bienvenue, le Directeur Yaya MORA BROUTANI a rappelé le contexte dans lequel ces deux grands projets interviennent. A en croire ses propos, cette installation intervient après la rencontre d’échanges entre le Ministre et les acteurs du tourisme en juin dernier, sur la pertinence des réformes initiées dans le secteur. Ce qui a suscité une adhésion massive à la réforme de la réglementation du secteur touristique. En témoignent les nombreux dossiers de demande d’agrément en cours d’étude au niveau de la Commission nationale d’agrément des établissements touristiques (CNAET). « (...) Le positionnement de notre pays comme une destination touristique majeure passe en effet, non seulement par la construction des infrastructures, l’aménagement de nos sites, mais aussi et surtout par la qualité globale du service que nous offrirons à la clientèle en visite une fois que ces chantiers seront achevés.
C’est pourquoi très tôt, les questions de normes, de règlementation, de formation et de renforcement des capacités des personnels dans ce secteur sont parues préoccupantes pour le gouvernement, et ont fait l’objet de réflexions et de plaidoyers dont l’un des fruits est la cérémonie qui nous réunit ce jour. >> a laissé entendre le Ministre du tourisme, de la culture et des arts. Il a de ce fait, exprimé les reconnaissances du gouvernement aux partenaires notamment, la Banque mondiale pour sa contribution dans le processus de mise en œuvre du Projet de compétitivité et du tourisme transfrontalier (PCTT), et à l’OMT pour son soutien technique à travers la signature de différentes Conventions. Tout en reconnaissant la qualité des membres de ces organes, le Ministre Abimbola a insisté sur la qualité du travail attendu d’eux. Il s’agit, pour les uns, de superviser les différents processus et, pour les autres, de proposer des mesures concrètes pour l’opérationnalisation et le suivi-évaluation de chaque processus. A noter que les travaux des différents Comités vont aboutir à l’actualisation des textes règlementant le secteur, la proposition de nouveaux textes pour mieux répondre aux réalités actuelles du secteur, l’automatisation du processus de délivrance des agréments et licences d’exploitation et le renforcement des capacités des acteurs publics et privés.





Dans la même rubrique