Formation et signature de contrats avec les familles d’accueil : Le Bénin dans une nouvelle approche

Patrice SOKEGBE 30 novembre 2020

Dans le but d’assurer une meilleure protection des enfants qui ont perdu l’autorité parentale, le Bénin entend mettre en œuvre une nouvelle approche, celle des ‘’Familles d’accueil’’. A ce sujet, le Ministère des affaires sociales et de la microfinance (Masm), en partenariat avec SOS village d’enfants du Bénin, a tenu les 26 et 27 novembre dernier au siège de Sos d’Abomey-Calavi, un atelier de formation et de signature de contrat avec les familles d’accueil. Pour Étienne Zannou, Conseiller technique aux affaires sociales du Masm, ce projet vise à garantir aux enfants démunis la chaleur d’un foyer dont ils ont besoin pour grandir de façon convenable et retrouver l’épanouissement ainsi que la joie de vivre. A l’occasion, 11 familles d’accueil retenues dans les communes d’Abomey-Calavi, de Dassa-Zoumè et de Natitingou, suite à une étude de dossier, ont été sensibilisées sur les besoins, les droits et devoirs des enfants et surtout la gestion des conflits. Et au terme des deux jours de formations, ils ont séduit les différents acteurs par leur contribution et surtout par leurs expériences en la matière. « Nous avons suivi de bout en bout les travaux depuis hier. Et nous sommes fiers de constater que, dans notre pays, il y a des familles généreuses, prêtes à accueillir des enfants démunis afin de leur donner la chaleur dont ils ont besoin pour grandir en toute sécurité. Selon Victor Hugo, chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. Autrement dit, un enfant dont on s’est réellement occupé devient un homme et une femme utiles pour la société… », a dit Schadrac Agbato, représentant du Directeur de Sos Villages d’enfants du Bénin, qui a été appuyé par Bathilde Akpado. Selon cette dernière, l’approche Famille d’accueil aura de beaux jours au Bénin. « Les Cps de la commune d’Abomey-Calavi, de Dassa-Zoumè et de Natitingou seront présents à vos côtés dans le suivi des enfants, et pourront vous apporter leur aide en cas de difficultés », a-t-elle précisé. Tout en félicitant les participants pour leur engagement, Étienne Zannou a rassuré que la prochaine étape vise à recevoir les contrats des mains de l’autorité de tutelle.





Dans la même rubrique