Gestion de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire : Fawe-BÉNIN rallie les acteurs communautaires

8 décembre 2021

En faire une cause commune afin d’appréhender au plus vite la problématique de la gestion de l’hygiène menstruelle des filles en milieu scolaire. Voilà qui motive l’atelier de restitution des résultats des travaux de l’étude commanditée par FAWE-Bénin sur « Impact de la mauvaise gestion de l’hygiène menstruelle sur le rendement scolaire des collégiennes dans les communes d’Avrankou, de Bohicon et de Parakou », organisé à Avrankou le vendredi 26 novembre 2021.
Ils sont nombreux, agents de mairie, responsables d’établissements, organisations de la société civile, têtes couronnées à s’imprégner des résultats de l’étude qui restent pour le moins alarmants. Il ressort de l’étude qui a ciblé trois communes, une au sud-est, une au centre et une au nord du Bénin que 34,19% des filles manquent les classes pour cause de menstrues. Face à cette situation qui creuse davantage les inégalités du genre et qui met un bémol à l’épanouissement de la fille d’un point de vue global, l’organisation que coordonne Marlène Seidou Babio opte pour des actions concertées de tous les acteurs concernés par la cause. Voilà pourquoi, elle a instruit toutes les parties prenantes sur les facteurs socioculturels qui alimentent le mythe autour de la gestion de l’hygiène menstruelle et dont la déconstruction s’avère urgente pour contrer la tendance. Pour l’occasion, une feuille de route est adoptée par chaque catégorie d’acteurs à mettre en œuvre dans les brefs délais pour une gestion sans tabous de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire.





Dans la même rubrique