Gestion de la faune : le Bénin délègue la gestion du Parc W

Fulbert ADJIMEHOSSOU 6 juillet 2020

Deux parcs désormais aux mains de African Parks. Après la délégation en 2017 du parc de la Pendjari, le Gouvernement vient de signer un nouveau contrat de délégation. Signé le 25 juin dernier, il confie la gestion parc national W à African Parks Network d’Afrique du Sud. « Ce sont les résultats de la Pendjari qui nous permettent d’arriver là. Nous avons bon espoir que non seulement, ça va consolider les acquis de la Pendjari mais aussi la taille et la complexité du W. En donnant la main à de véritables professionnels de la gestion des aires protégées, nous arriverons à stabiliser cette zone-là, à développer la biodiversité et surtout que le Bénin soit, dans un futur proche une destination touristique privilégiée », a martelé José Tonato, Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable. Les responsables de l’organisation ont salué ce choix du Bénin de leur confier la gestion du second parc disent tout mettre en œuvre pour combler les attentes.

Le parc W Bénin fait partie de la Réserve de biosphère du W partagée entre le Bénin, le Niger et le Burkina Faso. La composante béninoise de cet ensemble est une zone de 8.022 km² géographiquement liée avec la Pendjari dans le Nord-Est du pays. Le Parc National W est le 18e à rejoindre le portefeuille d’African Parks. De nombreux acteurs ont, grâce à leur appui au gouvernement, rendu possible cette évolution pour le parc national W. Avec l’implication du Centre National de Gestion des Réserves de Faunes (Cénagref) et de l’Agence Nationale de Promotion du Tourisme (Anpt), des autorités locales et des communautés, les deux parcs susciteront d’espoir pour le rétablissement écologique dans la région. « Au plan infrastructurel, des pistes ont été réhabilitées et rouvertes. Un aérodrome a été construit, l’entrée a été transformée en base ou une équipe multi-professionnelle y est installée pour agir. Je veux parler de militaires, de forestiers, de la Police Républicaine, des Eco gardes. Déjà, nous avons obtenu, sélectionné et formé une première promotion de 34 rangers », a dit Ferdinand Kidjo, Directeur du Cénagref. Le contrat a une durée de 10 ans.





Dans la même rubrique