Gouvernance locale à Toffo : Le conseil communal vote le collectif budgétaire

13 août 2021

Le Maire Bibiane Solange Adamazè et le conseil communal se dotent de nouveaux moyens. Les conseillers communaux de Toffo se sont réunis ce mardi 10 Août 2021 en session extraordinaire, la sixième de l’année en cours pour débattre des questions relevant du développement de la commune. Une session tenue dans la salle de délibérations de la Mairie. Six points sont inscrits à l’ordre du jour parmi lesquels, le point de l’exécution du budget gestion 2021. Il s’agit de l’affectation des résultats des années antérieures, de l’adoption du plan annuel d’investissement (Pai), de l’examen et vote du collectif budgétaire, de la réaffectation de places dans le marché de Sèhouè et enfin de la présentation du projet de relance du centre intercommunal de formation appliquée (Cifa) par la société d’investissement Kapa Holdings.
À l’ouverture de la séance, le Chef Service des Affaires Financières et économiques a présenté les besoins de la commune en matière de ressources financières. Tous les conseillers présents ont suivi avec attention son inventaire sur les ressources financières disponibles et celles dont la commune a besoin pour son développement. Après un débat houleux, les conseillers ont finalement voté à l’unanimité ce collectif budgétaire en intégrant de nouvelles ressources disponibles qui n’étaient pas pris en compte dans le budget primitif. Ainsi le budget de la commune s’élève à 1761.524.020 dont un autofinancement de 69.924.903 Fcfa
Ce fut également l’occasion d’actualiser le Plan Annuel d’investissement (PAI). Une communication de Monsieur TOGBO Yves, chef d’arrondissement de Sèhouè a permis aux conseillers de s’informer sur une décision de justice au sujet d’une dame qui a occupé illégalement certains hangars du marché de Sèhouè. L’autorité locale a ainsi sollicité la diligence du conseil communal pour l’exécution de cette décision de justice afin que la mise en cause libère les lieux sans aucune autre forme de marchandage. Prenant acte, le Maire a statué sur la procédure d’une sensibilisation à l l’égard de la concernée avant toute répression. Le coût total d’investissement s’élève à 1.475.516.486 Fcfa.
En ce qui concerne le dernier point inscrit à l’ordre du jour, le Conseil a invité le Représentant d’une société internationale dans le cadre de la renaissance du centre intercommunal pour la formation appliquée (Cifa). Le Franco-Allemand Kouadio ADOHOUN, représentant la société internationale d’investissement KAPA HOLDINGS reconnue dans la formation appliquée en technique d’agriculture, la production animale et végétale à travers la coopération de jeunes installera désormais son centre d’apprentissage dans les locaux du CIFA sis à Houègbo pour aider les jeunes dans la formation théorique et pratique en agro business. Dans une projection-vidéo, l’animatrice du projet, madame Nadine Zomahoun, à travers un exposé, a énuméré point par point les domaines d’interventions de la société.
Après cela, un partenariat gagnant-gagnant entre la Mairie et ladite société est scellé pour autoriser la rentrée prochaine des jeunes déscolarisés ou non dans le centre. Un comité ad-hoc composé essentiellement des présidents de commission est ainsi mis sur pied pour élaborer l’avant-projet du contrat. Il faut signaler que d’ici Octobre, le projet pourrait connaître sa phase expérimentale. Au terme des approbations, le Maire Bibiane Solange Adamazè a salué l’atmosphère conviviale dans laquelle s’est déroulée la séance et la qualité des débats qui témoigne que les conseillers, tous bords confondus accordent aux questions de développement de la commune. Elle a également souhaité que cette collaboration soit maintenue afin que la présente mandature puisse relever les défis qui l’attendent.





Dans la même rubrique