Guinée : Alpha Condé « confisque » le matériel électoral de Cellou Dalein Diallo

2 octobre 2020

Après avoir fermé ses frontières avec le Sénégal et la Guinée-Bissau, le Président de la Guinée, Alpha Condé, en plus d’avoir écarté les électeurs guinéens résidant en terre sénégalaise, a fait bloquer le matériel électoral de Cellou Dalein Diallo.

Qui pour freiner la dangereuse marche du chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé ? Il ne faudra pas compter sur la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique dont le dirigeant guinéen est membre, et se permet de fouler aux pieds, les règles élémentaires de démocratie, rétrogradant de fait son pays en matière de respect des droits de l’Homme.

En atteste le communiqué rendu, jeudi 1er octobre 2020, par Amnesty international, qui pointe « la répression des manifestations en Guinée, en particulier celles contre la réforme constitutionnelle permettant au Président Alpha Condé de briguer un troisième mandat, a causé la mort d’au-moins 50 personnes en moins d’un an, près de deux semaines avant l’élection présidentielle ».

Amnesty International a insisté que « le rapport intitulé Marcher et mourir : Urgence de justice pour les victimes de la répression des manifestations en Guinée documente la responsabilité des forces de défense et de sécurité, associées parfois à des groupes de contre-manifestants, dans des homicides illégaux de manifestants et de passants entre octobre 2019 et juillet 2020 ».

Ledit rapport faisant aussi « état de 200 blessés, d’arrestations et détentions arbitraires et au secret d’au-moins 70 personnes pendant la même période. Par peur de représailles, plusieurs blessés par balle ont fui leur domicile. Des autorités hospitalières ont aussi refusé d’accueillir les corps de victimes tuées lors de certaines manifestations ».

Alors que ces questions ne sont pas fini de déclencher des vagues d’indignation, l’on apprend que trois conteneurs contenant le matériel de campagne de Cellou Dalein Diallo sont bloqués à la frontière entre la Guinée et le Sénégal. Cela fait suite à l’exclusion, des Guinéens vivant au Sénégal, de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, par le Président sortant Alpha Condé.

Le journal sénégalais, Le Témoin, qui donne l’information, dans son édition de ce vendredi, précise que le Président Alpha Condé a pris la décision de faire bloquer tout le matériel de campagne électorale de Cellou Dalein Diallo à la frontière entre le Sénégal et la Guinée. Il s’agit de trois camions transportant des conteneurs renfermant des supports de communication et de propagande.

Constitué de tee-shirts, de casquettes et de drapelets à l’effigie du candidat Cellou Dalein Diallo, ce matériel d’une valeur de plusieurs dizaines de millions CFA, qui a été commandé et imprimé à Dakar pour être acheminé à Conakry, précise le journal, a donc été bloqué par les policiers et douaniers guinéens qui ont interdit d’accès les camions sur le territoire de Guinée.





Dans la même rubrique