Hervé Hèhomey, Ministre des transports : « Nous allons dégager le lit pour favoriser l’écoulement des eaux »

Fulbert ADJIMEHOSSOU 22 octobre 2019

Comme vous le savez, les pluies diluviennes qui s’abattent sur notre pays ces derniers jours ont eu pour conséquence la montée des eaux. C’est une situation exceptionnelle qui a impacté certains de nos axes avec des conséquences sur la circulation. Nous venons d’inspecter le pont de Djonou. De ce qui ressort de notre constat, je pourrai rassurer les populations que la stabilité de l’ouvrage n’est pas menacée. Certes, il y a la montée des eaux notamment sur les contre-allées, mais la stabilité de l’ouvrage n’est pas menacée. Cela impacte surtout la circulation des deux roues.
Nous allons voir comment dégager le lit du cours d’eau pour favoriser l’écoulement des eaux. Techniquement, je dois dire que le Gouvernement a pris la mesure de la situation de cet ouvrage. Dans le Programme d’actions du Gouvernement, il est prévu la reconstruction de cet ouvrage là en deux fois trois voies dans le cadre du contournement Nord Est de Cotonou. Les études sont très avancées aujourd’hui. C’est ça la vraie solution à cette situation. L’autre solution, c’est le contournement Ouest. La section Calavi-Kpota-Ouèdo Hêvié Cococodji est un autre contournement sur lequel nous avons d’autres ponts. Lorsque nous aurions réalisé cela, ça permettra d’offrir des voies de contournement déjà à ce pont. Nous connaissons des situations pareilles sur d’autres axes routiers. J’ai déjà instruit nos services déconcentrés à l’effet d’inspecter tous les points qui présentent quelques risques. Je pense que nos équipes sont aujourd’hui en état d’alerte. Nous avons commencé à l’observer depuis quelques jours. Il est heureux de constater que la stabilité de l’ouvrage n’est pas menacée. Nous allons conjuguer nos efforts pour favoriser l’écoulement des eaux. Il y a des gens qui ont fait obstruction à l’eau. Il y a tout ça qu’il faut dégager, refaire le lit pour favoriser l’écoulement du cours. L’eau est détournée un peu de son lit. Vous voyez que ça circule de l’autre côté. Nous allons rétablir. D’ici quelques jours, nous aurons satisfaction.





Dans la même rubrique