Impact des gadgets électroniques sur la santé : Une hausse sensible des cas de maladies

1er septembre 2021

Suite à la propagation inquiétante des cas de victimes de la Covid-19 dans le monde, le confinement général a été décrété pour contenir le mal. Ainsi, la communication par le biais des outils électroniques a été l’une des solutions pour garder les contacts ; mieux, les écrans ont permis de limiter l’ennui quotidien. Cependant, cette accroche aux gadgets électroniques n’est pas sans conséquences sur la santé de leurs utilisateurs.

Smartphones ; tablettes électroniques ; ordinateurs et télévision, la routine de chaque jour durant le temps du confinement. Mais, l’utilisation permanente de ces outils électroniques a plusieurs impacts sur la santé de l’homme. En effet, une exposition prolongée devant les reflets lumineux de ces gadgets est à l’origine de plusieurs maux. « Depuis le confinement j’ai été confronté à l’utilisation permanente de mon ordinateur malgré-moi. Aujourd’hui, je souffre non seulement de cette dépendance mais aussi de la myopie, un trouble visuel. A force de fixer l’écran de mon ordinateur et aussi de mon téléphone, j’ai commencé à sentir la fatigue et des maux de tête », affirme Aguiar Delphine. A l’en croire, les yeux sont les premiers affectés par l’utilisation des gadgets électroniques. « Fixer un écran pendant trop longtemps fatigue les yeux et occasionne des troubles de la vision comme la myopie et la presbytie », confirme Norbert Tossou, un ophtalmologiste. « Lire des caractères noirs sur un écran lumineux peut entraîner des spasmes au niveau des tempes », a poursuivi ce dernier. La preuve palpable est l’augmentation des patients atteints de troubles visuels. « Depuis le déconfinement, le nombre de patients qui vient me voir s’accroît, surtout ceux âgés de 7 à 25ans », a confié l’ophtalmologiste Norbert Tossou. En outre, l’œil n’est pas la seule partie du corps atteint par l’usage de ces outils.

Trop de conséquences sanitaires
Une étude du chirurgien Kenneth Hansraj a démontré que le fait de passer assez de temps devant les écrans peut entrainer des problèmes de dos. L’étude a également montré que pencher sa tête de 60 degrés vers l’avant pour regarder son téléphone équivalait à une pression de près de 30 kilos sur les muscles du cou. D’autres études du même genre ont établi que le fait d’être assis devant son ordinateur toute la journée pouvait nuire à notre posture.
Ainsi, si les ordinateurs portatifs sont très pratiques, il est à noter que les hommes qui les posent sur leurs genoux jouent peut-être avec leur patrimoine héréditaire. Une étude menée en 2011 s’est aperçue que le sperme des hommes exposés aux radiations électromagnétiques des portables en Wifi pendant quatre heures présentait des anomalies génétiques et une motilité réduite. De même, une récente méta analyse menée par des chercheurs d’une université britannique affirme que les hommes qui rangent leur mobile dans leur poche s’exposent à des niveaux de radiation susceptibles de réduire le nombre de spermatozoïdes.
Enfin, l’ophtamologiste Norbert Tossou a attiré l’attention sur la fréquence d’utilisation de ces outils. Selon lui, les nouvelles technologies de l’information et de la communication doivent être utilisées de façon modérée pour limiter un tant soit peu les impacts sur la santé. « Déconnecter de temps en temps aide à limiter les conséquences de ces outils sur la santé », a-t-il conseillé.
Marlène MIGAN & Esther AROUNA (Stags.)





Dans la même rubrique