Inauguration du plus grand zoo de la sous-région ouest-africaine : Agoualand, une merveille de la nature ouverte au public

18 novembre 2021

Ça y est. La curiosité et la soif de connaissances des populations seront étanchées. Les portes du complexe touristique AGOUALAND sont ouvertes au public. Placée sous le sceau de la sobriété, la cérémonie d’inauguration qui s’est déroulée hier mercredi 17 novembre a été néanmoins rehaussée par la présence d’un parterre d’invités constitués de personnalités administratives, politiques, scientifiques et coutumières.
Longtemps contenue, la curiosité des uns et des autres a été enfin satisfaite. « C’est un temple sacré de la biodiversité », s’est exclamé le Professeur Brice Sinsin, ancien recteur de l’Université d’Abomey-Calavi. Comme cet éminent scientifique, ils étaient nombreux à faire le déplacement à Agouakomey situé dans l’arrondissement de Togba dans la commune d’Abomey-Calavi. Au titre des personnalités politiques, Louis Vlavonou, président de l’Assemblée nationale, était de la partie. A ses côtés, Aké Natondé, Barthélémy Kassa et Orden Alladatin. Représentant l’autorité communale, Thérèse-François KORA, première adjointe au maire de la commune d’Abomey-Calavi était également de la partie avec les chefs d’arrondissement et de village. Une délégation du Haut conseil des rois du Bénin et d’autres invités de marque ont répondu à l’invitation du promoteur, l’honorable Edmond AGOUA.

Un rêve enfin accompli
Vieux de plus de trois décennies, ce projet est l’aboutissement de plusieurs années de sacrifice, de dévouement, de travail acharné, d’investissement mais aussi et surtout de passion. Sur cet espace entièrement dédié à la nature, la faune et la flore forment un ensemble homogène et attractif. Voulu comme un havre de paix et de sécurité aussi bien pour les animaux sauvages qui y ont trouvé refuge que pour les visiteurs, ce complexe se veut être le plus fourni possible afin d’étancher la soif de curiosité et de connaissances des uns et des autres.
Après avoir souhaité la bienvenue à l’assistance, Edmond Agoua, grand défenseur de la biodiversité, a profité de l’occasion pour exprimer, une fois de plus, son attachement aux animaux domestiques et de la faune. « Considérés comme des concentrés de valeur, les animaux à travers leurs comportements au quotidien nous incitent à plus de fraternité et d’humanité. Comme vous le savez, l’animal est auréolé de plusieurs qualités : il est innocent, ne ment pas, ne triche pas, n’est pas cruel gratuitement et prend soin des siens. Sans aucun doute, les animaux sont d’excellents thérapeutes pour de nombreuses personnes en quête d’affection. Leur noblesse et leur bonté n’ont pas de limite. Les animaux sont de véritables maîtres dans l’art de l’amour. Croyez-en mon expérience. Chaque seconde passée à leurs côtés est un cadeau. Aimer un animal est l’une des plus belles expériences qui soit. Si vous traitez bien un animal, si vous respectez ce qu’il est, il y a de fortes chances qu’il vous donne en retour cent fois ce que vous lui offrez ».

Une gamme d’animaux rares et exotiques

A sa suite, Pruvost Agoua, directeur général du complexe, a présenté le site qui couvre une superficie de 10hectares. Le zoo qui retient le plus les attentions est composé d’une gamme riche et variée d’animaux exotiques. « Dans la catégorie des oiseaux, on y retrouve l’autruche, le cygne blanc, le charognard, l’aigle royal, le hibou, le perroquet, le marabout d’Afrique, le paon, le corbeau, le faucon…Au niveau des primates, le babouin, le singe à ventre rouge, le mona et le vervet se présentent à la vue des visiteurs. Dans le lot des reptiles, figurent le python de seba, la vipère, le naja, la couleuvre, le fire snake, le varan de terre, le varan d’eau… Le ratel, le porc épic, la mangouste, le pangolin, l’écureuil, le cochon d’inde… composent la catégorie des rongeurs. Quant aux insectivores, ils sont constitués du caméléon, du scorpion noir et de la veuve noire. Pour ce qui est des herbivores, on y croise le dromadaire, le cheval, le mulet, le zébu et l’âne. Dans le rang des crocodiliens, comme on peut s’en douter, il y a le crocodile, le caïman et l’aligator. Enfin, dans le cercle des félins, le lion blanc, le lion fauve, le tigre blanc rayé, la hyène tachetée, la civette et le lynx se disputent la vedette », a précisé Pruvost Agoua. Cerise sur le gâteau, il n’a pas manqué d’annoncer que très bientôt, les visiteurs auront le plaisir de contempler le vautour blanc et noir, le zèbre, le buffle, l’hippopotame, la girafe, l’éléphant, le gorille, le chimpanzé, le guépard. Précision utile, cette diversité d’animaux fait de ce zoo, le plus grand et le plus fourni de la sous-région ouest-africaine.

Une vocation scientifique
Cette faune riche et variée et l’abondante flore qui essaime le paysage, constituent une opportunité pour les acteurs du monde scientifique. Les chercheurs, les enseignants et les étudiants pourront ainsi faire sur place des travaux pratiques dans leurs disciplines respectives, ainsi que l’a rappelé le Prof Brice Sinsin connu aussi comme un véritable amoureux de la nature. Naturellement, outre le divertissement, ce zoo ne dérogera pas à sa mission de reproduction/conservation des espèces.

Un espace commercial et de promotion culturelle

Le centre touristique AGOUALAND se veut être également un espace dédié à la promotion de la culture béninoise. Ainsi, le visiteur découvrira la présentation des différentes spécificités du Bénin à travers la reproduction à l’identique des palais royaux où il sera présenté en permanence la culture VODOUN. Mieux, une aire de présentation des différents cultes et danses traditionnelles comme le Guèlèdè, le rituel Egungun, le Agbaa ou Baley le patron des initiés, le Yagan et la danse des amazones du royaume du Danxomè, le Tipinti… est aménagée pour le plaisir du public. Les enfants ne manqueront pas de trouver leur compte sur le site à travers un parc d’attraction grandeur nature. Pour ceux qui voudront séjourner sur place, un complexe hôtelier grand standing de près de 120 chambres en cours d’érection leur offrira le gîte idéal dans une ambiance calme et vivifiante. Des salles de jeux, maquis et restaurants et un supermarché achèveront de créer le rêve proposé à chacun et à tous. Pour les amoureux des arts et de la culture, une aire de spectacle moderne leur est proposée pour les concerts et les grandes manifestations culturelles. Cette offre, unique en son genre, est réservée au grand public. Sur place, une équipe de professionnels aguerris est à la disposition de tous pour des moments uniques et inoubliables.





Dans la même rubrique