Innovation et recherche scientifique : Marie Odile Attanasso inaugure des feux tricolores made in Bénin

Arnaud DOUMANHOUN 18 janvier 2019

Marie Odile Attanasso a inauguré hier, les feux tricolores ‘’made in Bénin’’, installés au carrefour du 10e arrondissement de Cotonou. Pour la ministre de l’enseignement supérieur, le président Patrice Talon accorde une place de choix à l’innovation dans son programme d’actions. D’un coût global de 17 millions, ce dispositif efficient de gestion de la circulation dénommé Alivo a été réalisé grâce à la start-up ‘’Alivo’’, un regroupement de jeunes Béninois passionnés de recherche, d’innovation technologique et avec le soutien matériel de l’Agence béninoise pour la valorisation des résultats de recherche et d’innovation technologique (Abevrit), une direction sous tutelle du ministère de l’enseignement supérieur.
A en croire Cédric Soudé, porte-parole de la start-up, il s’agit de feux de signalisation dynamique et écologique, qui fonctionne grâce à l’utilisation d’une technologie solaire avec des accumulateurs modernes, à des charges profondes et très rapides, une minuterie qui évite l’incitation à passer au rouge lorsque l’attente est estimée longue par l’usager. « La start-up Alivo est une structure d’initiative créatrice, une structure qui a innové au niveau des feux tricolores pour faciliter et réguler la circulation sur nos axes routiers. Nous leur avons fourni des intrants. Nous avons visité leur laboratoire et constaté tout ce qu’ils sont en train de faire en terme d’innover pour cette Nation. Je voudrais susciter des élans communaux pour s’approprier cette œuvre afin que la régulation de nos axes routiers soit une chose réelle… », a déclaré le Directeur de l’Abevrit, Pierre Dossou-Yovo.





Dans la même rubrique