Inondations à Grand-Popo : Le Gouvernement en appui aux sinistrés

25 juin 2021

Après les dégâts causés par la fermeture de l’embouchure de Grand-Popo, une délégation du Gouvernement est allée apporter le soutien de la République aux populations sinistrées. Conduite par le Ministre Aurélien Agbénonci, elle est composée du Ministre de l’Intérieur Alassane Seïdou et de la Ministre des Affaires Sociales Véronique Tognifodé. Pour cette dernière, cette descente de la délégation gouvernementale est une réponse humanitaire d’urgence apportée à ces populations sinistrées pour témoigner la solidarité et le soulagement moral aux populations victimes de la montée des eaux. Des sacs de riz, bidons d’huile, nattes, médicaments pour traiter les eaux, des sceaux, et divers autres articles, constituent le lot de matériels remis aux populations dans l’enceinte de la mairie de Grand-Popo. Quant au ministre Alassane Seïdou, il a fait savoir aux populations que le Gouvernement est attentif à tout ce qui se passe. C’est pourquoi le Chef de l’État a envoyé la délégation pour témoigner aux victimes de la montée des eaux à Grand-Popo, la compassion du gouvernement qui va les accompagner jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée à la montée cyclique des eaux. Il promet que le Gouvernement prendra toutes les décisions qui s’imposent pour soulager les peines des populations. Déjà la réaction du gouvernement a été de faire des travaux de désensablement de l’embouchure, ce qui a permis la baisse progressive du niveau de l’eau. Mais ce n’est qu’une solution palliative. Après avoir reçu le lot de matériels apporté aux sinistrés par la délégation gouvernementale, Comlan DIAZ, au nom des populations a remercié le Gouvernement pour sa prompte réaction. Il a appelé aussi à une résolution immédiate des problèmes pour mettre fin à ces inondations cycliques. En réponse, le Ministre Aurélien Agbénonci a rassuré que la dynamique est de sortir les populations de cette situation qui crée des inondations cycliques dans la zone. Des décisions importantes sont déjà prises et d’autres le seront encore par le gouvernement. Il a aussi appelé les populations ainsi que les élus à travailler de concert pour qu’émergent aussi des solutions locales qui permettent d’éviter que les populations ne soient toujours sinistrées.
Esther HOUESSOU (Stag)





Dans la même rubrique