Insalubrité et lutte contre la COVID-19 à Ouidah : Christian Houétchénou et l’Ong Bénin ville propre au chevet des populations

Isac A. YAÏ 14 juillet 2020

Le conseil communal de Ouidah et les membres de l’Ong Bénin Ville propre se sont rendus samedi dernier sur les marchés de Pahou et Kpassè. Objectif, sensibiliser les femmes et autres usagers des marchés sur la réalité de la maladie de Covid-19. A l’occasion, le maire de Ouidah Christian Houétchénou et le président de l’Ong Bénin ville propre Alain Adjibadé ont apporté des dispositifs de lavage de mains et des masques pour une lutte efficace contre le coronavirus. L’Ong a apporté son expérience à la séance de sensibilisation. Selon le Coordonnateur Guy Kuassi, « Nous sommes ici à Pahou pour vous rappeler ce que certains banalisent. La Covid-19 existe bien et fait des victimes. Pour vaincre ce mal, la prévention la plus efficace est le respect des mesures barrières. » Le président de l’Ong Alain Adjibadé a abondé dans le même sens en invitant les femmes des marchés de Pahou et Kpassè à faire bon usage des masques et dispositifs de lavage de mains. « Nous devons respecter les gestes barrières, nous laver les mains et surtout porter nos masques. Le geste de ce jour entre dans la droite ligne des actions du chef de l’Etat Patrice Talon pour la victoire contre la Covid-19 ».

Dans sa démarche, Christian Houétchénou a montré tout son attachement au bien-être de ses administrés. « J’aurais pu envoyer un Ca ou un conseiller pour vous remettre ces dispositifs de lavage de mains et ces masques. Mais j’ai préféré venir en personne avec l’ensemble de mon conseil. Ceci, pour vous montrer toute l’importance que revêt la situation de Covid-19. Je viens ici vous rappeler les gestes barrières : se laver les mains à l’eau et au savon, porter les masques et respecter une distance d’un mètre entre toute personne. Pour la santé des usagers, il faut respecter ces gestes pour préserver vos vies car vous êtes le moteur de la vie dans notre commune », a-t-il lancé à Pahou, avant de répéter le même exercice dans le marché de Kpassè tout en précisant de faire un bon usage de ces matériels et des masques. Il a conclu ses propos en invitant les femmes des 2 marchés à plus de prudence pour vaincre la maladie.





Dans la même rubrique