Insécurité au Bénin : Vigilance, les braqueurs font leur retrour

La rédaction 11 mai 2021

Ils semblent revenir à la charge pour perturber la quiétude des populations. Les alertes au cambriolage deviennent récurrentes et on est en droit de se poser des questions : Les braqueurs ont-ils trouvé une brèche dans le dispositif sécuritaire ? Ou la Police Républicaine a-t-elle baissé la garde ? Dans tous les cas, alors que les populations pensaient avoir conjuré le triste souvenir de la période d’insécurité à outrance, avec les réformes intervenues dans le secteur, des actes de braquage sont signalés ces jours-ci aussi bien dans les villes que sur les axes routiers.
En réalité, beaucoup se demandent si les hommes du Contrôleur Général de Police Soumaïla Alabi Yaya, Directeur général de la Police Républicaine (DGPR), ont pris du recul ou si les mutations ont impacté le mécanisme en place. Si son, des morts sont enregistrés dans des braquages sanglants. C’est le cas il y a quelques jours sur le tronçon Dassa-Zoumè – Parakou. Un braquage sanglant et meurtrier a coûté la vie à l’une des victimes, les autres ayant été évacués au centre de santé le plus proche pour y recevoir les soins appropriés.
Dans ce braquage meurtrier, 44 millions de francs CFA ont été emportés par les hors la loi. De même, à Akpakpa dans le 2e arrondissement de Cotonou, un autre forfait a été commis il y a quelques jours. Il s’agit d’un braquage sanglant et meurtrier au terme duquel deux millions de francs CFA ont été emportés par les malfrats. La victime, propriétaire de boutique y a perdu aussi la vie. Beaucoup d’actes isolés ont été notés, même s’ils n’ont pas connu les mêmes dégâts un peu partout sur le territoire. Il y a lieu que la Police Républicaine redouble de vigilance et renforce le dispositif en place pour endiguer l’insécurité dans le pays.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique