Internet à très haut débit à Tanguiéta, Toucountouna et Sèmè-Kpodji : Le Gouvernement met en service trois points numériques communautaires

17 novembre 2020

Une nouvelle ère numérique s’ouvre sur les communes de Tanguiéta, Toucountouna et Sèmè-Kpodji. Le gouvernement du Bénin à travers le ministère du Numérique et de la Digitalisation, a mis en service trois Points Numériques Communautaires (PNC) réalisés par l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications Electroniques et de la Poste (ABSU-CEP), au profit des communes de Tanguiéta, Toucountouna et Sèmè-Kpodji. Des PNC qui viennent en complément des 40 premiers mis en place en 2018 dans 40 communes de notre pays. Un acte du régime Talon apprécié par les bénéficiaires.

Hier à Sèmè-Kpodji, le Directeur Général de ABSU-CEP, Emile Kougbadi a rendu un vibrant hommage au ministre du Numérique et de la Digitalisation pour sa détermination à concrétiser le rêve du chef de l’Etat en matière du numérique. Selon ses propos, l’ABSU-CEP qui entend « faire du service universel des communications électroniques et de la poste un levier important d’accélération de la croissance et d’inclusion sociale », a inscrit dans sa stratégie 2020-2025 d’accès/service universel des communications électroniques et de la poste en République du Bénin, plusieurs actions dans le but de contribuer à la réalisation des objectifs stratégiques du Gouvernement dans le secteur du numérique. Il s’agit en particulier de la mise en place des Points Numériques Communautaires (PNC) Haut Débit et Très Haut Débit dans chaque chef-lieu de commune. Une action qui répond à l’une des missions de l’Agence qui est d’assurer l’accès/service universel à un prix abordable sur toute l’étendue du territoire national. Pour Emile Kougbadi, ce projet vise à encourager l’accès public à l’internet et aux services large bande dans les écoles, les bibliothèques et autres centres communautaires, (article 95 du Code du Numérique) en accompagnant les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) à s’installer dans les communes pour fournir l’internet fixe aux entreprises, administrations et particuliers ainsi qu’un accès payant au centre-cyber haut débit et un accès gratuit au wifi, le tout supporté par des offres de services de formation et de maintenance relatives aux TIC.
Le représentant du ministre du Numérique et de la Digitalisation, Sacca Yarou Ahmed n’a pas tari de mots pour remercier le chef de l’Etat pour sa clairvoyance et son sens élevé d’anticipation sur les réels problèmes de développement de nos communes. Il a ensuite félicité le premier responsable de l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications Électroniques et de la Poste et des différentes parties prenantes à ce projet pour leurs efforts d’éradication de l’analphabétisme numérique au sein de nos communautés. Pour Sacca Yarou Ahmed, ce projet vise à offrir des services d’accès internet et des formations aux populations des communes bénéficiaires et servir d’appui à certains programmes gouvernementaux. Son contenu, selon le Directeur de Cabinet Sacca Yarou Ahmed, est en parfaite cohérence avec le pilier 2 et l’axe 4 de l’action 10 du Programme d’Actions du Gouvernement intitulé « utiliser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) comme catalyseur de dynamique économique de modernisation ». Il faut noter que le maire Jonas Gbènamèto s’est réjoui de voir sa commune abriter le lancement officiel du projet.





Dans la même rubrique