Invité sur Club de l’Economiste : Alexandre Houedjoklounon expose les opportunités à saisir par les Pme

Arnaud DOUMANHOUN 29 décembre 2020

Un paquet d’opportunités à saisir. Il y croit, Alexandre Houedjoklounon, Directeur général de l’Agence nationale des petites et moyennes entreprises (Anpme). Invité du « Club de l’Economiste », mardi 22 décembre 2020, il explique que l’Agence a pour vocation le renforcement des capacités techniques, managériales des Petites et moyennes entreprises (Pme). Aussi, l’Anpme facilite à ces entrepreneurs l’accès au marché ainsi qu’aux technologies. En effet, créée par décret n°2008-514 du 8 septembre 2008, l’Agence nationale des petites et moyennes entreprises (Anpme) s’investit dans le renforcement de la compétitivité des Pme en leur offrant des conditions favorables pour des produits et services de qualité. A en croire Alexandre Houedjoklounon, l’Anpme est à l’avant-garde de leurs besoins et apporte les solutions adéquates. « Nous organisons les vendredis fiscaux où les Pme peuvent venir à l’Agence Nationale des Petites et Moyennes Entreprises pour recevoir des conseils de fiscalistes ou les conduites à tenir vis-à-vis du fisc. Nous organisons des carrefours d’opportunités pour que tout ce qui est utile à la Pme dans son environnement soit mis à son profit », a-t-il expliqué.
Au dire du Directeur Alexandre Houedjoklounon, l’information est une denrée importante pour le développement des Petites et moyennes entreprises. A juste titre, l’Agence qu’il dirige organise plusieurs rencontres à cette fin. Au début de chaque nouvelle année, elle échange avec les faîtières sur la loi de finances, ses nouveautés et sur la conduite à tenir aux fins de respecter les échéances fiscales. Une rencontre similaire s’organise au mois de juin pour faire le point des impacts des mesures fiscales et au mois de mars, afin de relever les dispositions à prendre face à l’administration fiscale. On peut également entre autres actions menées ces derniers mois, noter l’élaboration des plans de transformation pour les entreprises, la constitution d’un répertoire sur l’ensemble du territoire national, des campagnes de promotion de produits made in Bénin, ainsi que des appuis matériels.
L’Anpme s’inscrit également dans la dynamique sous régionale de création d’un environnement favorable au développement des affaires dans l’espace Uemoa. Il faut rappeler qu’au Bénin, 95% du tissu économique est constitué de Petites et Moyennes Entreprises, selon Alexandre Houedjoklounon.





Dans la même rubrique