Joanita Bocossa, co-fondatrice du Village Lettré : « La finale du concours les petits parleurs aura lieu le 10 décembre 2022 à Cotonou »

30 novembre 2022

10 décembre 2022 à Bluezone à Cotonou. Les dix finalistes du concours les petits parleurs seront sur scène. Les trois meilleurs seront retenus par un jury et ils rentreront en possession de leurs prix. Dans un entretien exclusif, la co-fondatrice du Village Lettré, Joanita Bocossa explique ce qui a motivé le choix de Monsieur Modeste Toboula comme parrain de l’évènement et lance un appelle aux potentiels sponsors.

Merci de vous présenter
Je m’appelle Joanita Bocossa. Je suis chargée de communication de la Ligue béninoise des droits des femmes, consultante en gestion des VBG, consultante en gestion de projets et Co-fondatrice du Village Lettré, une structure qui œuvre pour le bien-être et l’épanouissement des enfants, une éducation de qualité, la réinsertion des enfants en situation de conflit avec la loi, le respect des droits des personnes vulnérables, à travers des sensibilisations, formations, actions concrètes depuis bientôt 3 ans.

Le 10 décembre 2022, vous organisez la finale de la deuxième édition du concours d’art oratoire les petits parleurs. Que retenir de cette finale ?
La finale de la deuxième édition du concours les petits parleurs nous permettra de retenir les 3 meilleures présentations de discours de cette édition. Sous le regard averti d’un jury composé par des professionnels en prise de parole en public, 10 enfants feront à tour de rôle leurs discours individuels. Et les trois meilleurs seront récompensés.

Pourquoi aviez-vous choisi Monsieur Modeste Toboula pour le parrainage de la finale de ce concours.
Le choix de monsieur Modeste Toboula comme parrain de cet événement n’est pas anodin. Au-delà de l’opinion publique sur l’homme, nous le connaissons comme une personne très humble et qui porte la cause des enfants à travers des actions auprès de cette couche.

Quelle sera la particularité de cette édition ?
Nous avons plusieurs particularités cette année. Au prime abord, le nombre de finalistes. L’accent particulier a été mis sur la qualité des formations et au-delà d’une simple formation en art oratoire, nous avons tenu à former les enfants sur quelques notions de la vie courante. Il s’agit entre autres de la gestion de l’échec et les inconvénients des réseaux sociaux sur la vie de l’Homme. Une autre particularité cette année est que celui ou celle qui partira avec le premier lot, bénéficiera d’un mentoring d’un des meilleurs entrepreneurs de la sous-région.

Quels sont les prix à distribuer aux enfants ?
Le gagnant (winner) de cette année partira avec le trophée meilleur orateur du concours, un piano pour stimuler l’éveil et la créativité chez l’enfant, des bons de formations et plusieurs autres lots. Le deuxième lauréat remportera une tablette contenant des livres versions numériques, des bonds de formation et plusieurs autres lots. Et le troisième gagnant recevra une montre connectée qui permettra à ses parents de le localiser en temps réel, des livres, des bons de formation et d’autres lots.

Y aura-t-il un suivi des finalistes ?
Après le concours, nous veillons à ce que les enfants continuent à pratiquer l’art oratoire en étant membres d’une association ou d’une ONG qui, à travers des plaidoyers et sensibilisations, œuvre pour le respect des droits des enfants.

Un appel à l’endroit de vos sponsors et potentiels sponsors
Nous ne saurons finir sans remercier à tous les sponsors qui accompagnent la deuxième édition du concours les petits parleurs. Merci à vous d’œuvrer pour la cause des enfants. Je profite aussi pour lancer un appel à ceux et celles qui peuvent et veulent accompagner ce projet. Nous sommes au 99-99-29-00. Ensemble, œuvrons pour une éducation de qualité à nos enfants. Merci.
Réalisation : Adrien TCHOMAKOU





Dans la même rubrique