Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale de la langue maternelle : Le Renopal fait l’état des lieux de la diversité linguistique au Bénin

Le Réseau national des opérateurs privés pour la promotion de l’Alphabétisation et des Langues a tenu, à l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle, une conférence de presse hier au Codiam. Objectif, rendre davantage visibles le réseau et le sous-secteur de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales. Les conférenciers ont débattu autour du thème : « Préservation de la diversité linguistique dans le monde et promotion du multilinguisme en vue de réaliser les objectifs de développement durable ». Pour Gompassounon Ahmed Bio Nigan, l’un des communicateurs, ce thème permet de souligner le rôle important des langues maternelles dans le développement d’une éducation de qualité et de la diversité en vue de la réalisation des Objectifs du développement durable. D’après le Cenala, le vivier linguistique du Bénin comporte 62 langues nationales inégalement réparties sur le territoire national et la politique linguistique du Bénin comporte deux orientations dont la politique de la langue officielle et celle relative aux langues nationales. Suivant la première orientation, le français est la langue d’Etat, c’est-à-dire de la présidence, du parlement, de l’administration, de la justice et de l’éducation. Suivant la deuxième orientation, cette politique linguistique est relative aux langues nationales. « Ainsi, le Gouvernement porte une attention particulière à la défense de la diversité linguistique en développant des programmes d’alphabétisation dans la langue des communautés, de façon à ne laisser personne de côté, en encourageant les médias à diffuser dans les langues nationales », a renchéri Gompassounon Ahmed Bio Nigan. A l’en croire, le multilinguisme est un atout et non un problème ou un fardeau.

22-02-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Papa pour la première fois : Merveilleuse histoire de vie après (...)
19-02-2019, La rédaction
L’une des meilleures expériences que peut faire un homme sur terre, est de devenir père. Une responsabilité pas des (...)  

Moutawakil Boukari Malick au sujet du site d’accueil des pèlerins : (...)
19-02-2019, La rédaction
Le Gouvernement met les bouchées doubles pour offrir de meilleures conditions aux pèlerins au Hadj. Le conseil des (...)  

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)