Journée internationale de la femme au Bénin : L’Upmb et Plan Bénin posent la problématique du leadership féminin dans les médias

Isac A. YAÏ 18 mars 2021

L’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) a organisé une causerie débat sur le Leadership Féminin dans les médias. Une initiative soutenue par Plan international, qui a permis aux acteurs d’échanger sur la problématique, jeudi 11 mars à Cotonou. A en croire la présidente de l’Upmb, Zakiath Latoundji, cette activité qui est à sa deuxième édition, vise à créer un cadre d’échanges entre les femmes des médias, pour parler de leur contribution déjà au niveau de leurs organes, de l’Union, de notre pays. A travers cette causerie débat, il s’agit donc de fouetter le leader de la femme, les amener à être mieux impliquer dans leurs différent médias, occuper des postes de responsabilité, ou avoir une bonne participation dans les différentes activités quel que soit le niveau où elle se trouve.
Il est revenu à Clément Adéchian, président Directeur général du groupe Esae d’entretenir les participants sur le thème : « Promotion du leadership féminin au sein de la presse au Bénin : état des lieux et perspectives ». Il fait observer que les femmes manquent de confiance en elles-mêmes alors qu’elles ont la particularité d’avoir un leadership qui peut drainer une foule. « Femme, vous pouvez redorer le blason de la presse béninoise », a-t-il déclaré. Chef production à la télévision Bb24, ancienne rédactrice adjointe de l’Ortb, Bertille Kessou était l’invité de marque de cette causerie débat. Elle partage avec les participants quelques pans de vie professionnelle et privée. « Si quelqu’un veut devenir toute suite riche, vous n’avez pas votre place dans la presse. », a-t-elle mentionné à l’entame de ses propos avant d’ajouter qu’il suffit de compter sur ses valeurs intrinsèques pour devenir leader. Elle explique que la femme doit quitter les pesanteurs.
« Pour être un bon professionnel, il faut être à la pointe de l’actualité, capable de s’exprimer dans son propre style, trouver les angles appropriés qui tiennent compte de la ligne éditoriale de sa réaction », a-t-elle conseillé à ses pairs. Mariée et mère de trois enfants, Bertille Kessou confie : « ma belle-mère m’a beaucoup aidé parce que j’ai perdu très tôt mon conjoint ».
Selon le représentant de Plan Bénin, Mouhamadou Yarou, on est leader quand on a aussi réussi à drainer les autres, formé une pépinière pour la relève.





Dans la même rubrique