Journée internationale de la femme : Le ROSCAO célèbre la femme africaine

8 mars 2022

Le Réseau des Organisations de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (ROSCAO) célèbre la femme africaine. A la faveur d’un point de presse qui a eu pour cadre le siège régional du Réseau, le président Paul Coovi Adahou s’est adressé à toutes les femmes du monde entier. Lisez.

Message du ROSCAO à l’occasion de la JIF 2022
Chères Africaines, Chers Africains, Mesdames et Messieurs,

A l’instar de la communauté internationale, le Réseau des Organisations de la société civile de l’Afrique de l’Ouest (ROSCAO) célèbre la Journée Internationale de la Femme (JIF) 2022. Nous rendons ce jour, un vibrant hommage à toutes les femmes du monde entier, les femmes africaines, les femmes intellectuelles, les femmes rurales, les femmes commerçantes, les femmes artisanes, les femmes de l’Afrique de l’Ouest. Ce 08 mars est pour nous au ROSCAO, une journée majeure où nous devons rendre heureuses toutes les femmes. La femme est l’être sacré et fragile que nous devons entretenir. C’est pourquoi, nous demandons à tous les hommes africains d’avoir un clin d’œil particulier et exceptionnel à leurs épouses, tous les jours et surtout aujourd’hui. Pour nous à ROSCAO, la femme est source de paix et de développement en Afrique. Nous devons donc entretenir nos femmes et leur rendre quotidiennement un vibrant hommage.

Chers Africaines, Chers Africains,
Comme vous pouvez vous en douter, l’égalité du genre préoccupe le ROSCAO. C’est d’ailleurs ce qui explique les nombreuses actions que nous menons à l’endroit des femmes de l’Afrique de l’Ouest. S’il est vrai que les Nations-Unies ont retenu le thème « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable » pour la commémoration de la JIF 2022, il n’en demeure pas moins que le ROSCAO qualifie la femme de source du bonheur dans un foyer, dans une nation. Oui, faire progresser l’égalité des sexes dans le contexte de la crise climatique et de la réduction des risques de catastrophes est l’un des plus grands défis mondiaux du XXIe siècle, affirment les Nations Unies dans le cadre de la commémoration de cette édition du 08 mars. Les problèmes liés aux changements climatiques ont eu et continueront d’avoir des répercussions graves et durables sur notre environnement et sur le développement économique et social.

Chères femmes africaines,
Vous êtes nos mères et nous vous devons respects et remerciements. Dans les jours à venir, le ROSCAO entend organiser une journée de réflexion avec une catégorie de femmes. Dans l’espoir d’amener les femmes à mieux défendre leurs intérêts et à préserver la paix, le ROSCAO vous souhaite une bonne fête.
Vive la femme africaine, vive l’Afrique, vivre le ROSCAO. Je vous remercie.
Le Président du ROSCAO

Paul Coovi ADAHOU





Dans la même rubrique