Journée Mondiale de l’Enfance : Unicef célèbre la fille béninoise au pied de l'Amazone

Patrice SOKEGBE 6 décembre 2022

Empreinte de solennité, la célébration de la journée mondiale de l’Enfance a connu, cette année, une touche particulière au Bénin. Le lundi 5 décembre 2022, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef-Bénin) a célébré cette journée au pied de l’Amazone illuminée pour l’occasion. Etaient présents à la cérémonie riche en couleurs et en effervescence, plusieurs ministres, notamment des affaires sociales et de la micro-finance, de la justice, du travail et de la fonction publique, la Directrice régionale adjointe de l’Unicef pour l’Afrique de Ouest et du Centre, des membres du corps diplomatique et une centaine d’enfants mobilisés pour l’occasion. Pour la représentante de l’Unicef-Bénin, Djanabou Mahondé, c’est un véritable honneur de célébrer l’enfant sur ce lieu qui représente la bravoure, la résilience et le courage de tant de femmes et de filles dans le pays, hier comme aujourd’hui. A ce sujet, le thème de cette année s’est articulé autour de l’inclusion et de l’égalité. « Ce soir, nous célébrons toutes les filles du Bénin qui transforment notre quotidien pour créer une société plus juste, plus égalitaire et plus équitable. Qu’elles soient footballeuses, artistes, militantes, étudiantes en médecine, tailleuses ou ingénieures, nous connaissons tous autour de nous des filles, des adolescentes et des jeunes femmes qui changent le monde … », a déclaré Djanabou Mahondé. A en croire Nesline Kao, élève en 3ème, le thème choisi est d’une importance capitale, « car en tant qu’handicapée auditive, l’occasion qui m’est offerte de porter la voix des filles du Bénin ce soir est le signe de l’avancée de la lutte pour les droits des enfants au Bénin et un message rempli d’espoir. L’espoir que les droits de tous les enfants seront respectés, l’espoir que la voix des personnes vulnérables sera entendue, l’espoir que des conditions meilleures et plus adaptées seront mises en place pour que chaque fille handicapée puisse jouir de ses droits, dont celui à l’éducation, et surtout l’espoir que les politiques à divers niveaux seront davantage inclusives pour que nous ayons toutes les mêmes chances de réussir ». A l’occasion, Djanabou Mahondé a annoncé le lancement de l’initiative U-Report Amazones, une plateforme spéciale de U-Report dédiée aux filles du Bénin, afin qu’elles puissent s’informer, s’exprimer et s’engager sur les problèmes qui leur tiennent à cœur pour devenir les Amazones de demain.





Dans la même rubrique