Journée nationales des Osc : pour une participation plus active aux décisions publiques

Arnaud DOUMANHOUN 21 octobre 2020

« Une société diversifiée, professionnelle et plus participative aux décisions publiques ». C’est autour de cette thématique que se sont mobilisées hier à Cotonou, les Organisations de la société civile (Osc). Il s’est agi à l’occasion de la célébration de l’édition 2020, de leur journée nationale, de redéfinir les armes aux fins d’insuffler une nouvelle dynamique à leurs actions. A en croire le Directeur adjoint de cabinet du garde des sceaux, Timothée Yabit, l’institution de cette journée vise essentiellement à témoigner la reconnaissance de l’Etat aux acteurs non étatiques pour leur engagement bénévole au service du développement et de l’épanouissement des communautés à la base.
Il fait mention de cette collaboration entre l’administration et la société civile en relevant leurs implications dans la mise en œuvre des politiques publiques. Aussi, leur contribution à l’instauration d’une opinion publique libre, forte et diversifiée, est la preuve de la vitalité de la démocratie.
« Je la souhaite donc plus dynamique et plus élargie afin de faciliter davantage la prise de conscience de nos vaillantes populations de leur rôle de contrôle citoyen de l’action publique et d’accompagnement dans la mise en œuvre des différentes actions contenues dans le Programme d’actions du gouvernement », a déclaré Timothée Yabit avant d’ajouter que le gouvernement s’engage à poursuivre ses efforts, en vue de valoriser et de faciliter la mise en œuvre de leurs actions, de renforcer leurs capacités d’intervention et de dynamiser leurs relations avec les partenaires techniques et financiers.
En effet, cette célébration annuelle de la Journée nationale des Organisations de la société civile (Osc) qui est à sa 14ème édition, est une initiative du Centre de promotion de la société civile (Cpsc), et constitue un cadre d’échanges et de renforcement de capacités des acteurs. De nouveaux engagements sont pris au cours de l’édition 2020 notamment en vue de la mise en œuvre effective des recommandations des travaux des états généraux de la société civile au Bénin tenus en décembre 2018.





Dans la même rubrique