Lancement de deux outils dans l’univers médical : L’Apdm dévoile son répertoire et son site web au public

31 mai 2021

Afin de rendre plus visible la qualité du travail abattu par ses membres et de les crédibiliser vis-à-vis du public, l’Association des professionnels de la distribution des dispositifs médicaux (Apdm) a procédé le vendredi 28 mai 2021 à la salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), à un double lancement : un répertoire de ses membres et un site web. « Il est capital d’avoir ces deux outils pour une association professionnelle aussi importante comme la nôtre. Ils vont nous permettre prochainement d’être plus organisés. On saura désormais qui fait quoi dans l’univers médical. A travers ce répertoire, nous saurons qui distribue quoi et à qui. Ceux qui auront désormais besoin d’un dispositif médical pourront consulter notre répertoire et sauront à qui s’adresser pour avoir un matériel de bonne qualité. Ce site web www.apdmbenin.com nous permettra de donner des informations sur tout ce qui se passe dans notre domaine. Tout le monde peut donc consulter notre site. Ceux qui veulent adhérer à notre association, il y a un espace sur ce site qui leur est réservé », a expliqué Richie Dégbégni, secrétaire permanent de l’Apdm.

Ces deux outils qui ont été présentés aux acteurs du monde médical démarquent ainsi l’Apdm des autres. Occasion pour Abel Tonawa, président de l’Apdm d’inviter le public à faire le bon choix en voulant acheter des équipements médicaux afin de ne pas tomber dans les pièges des vendeurs d’illusion. « Derrière un équipement, se trouvent des consommables et de la maintenance. Raison pour laquelle, il faut se rassurer que la société qui veut vendre des matériels a des représentants au Bénin et reconnus par l’Etat béninois », a-t-il ajouté.
A en croire le représentant de l’Agence des infrastructures sanitaires des équipements et de la maintenance au ministère de la santé (Aisem), ces deux outils sont très importants, car, ils permettent à l’Apdm de s’ouvrir au monde entier. Cet effort d’être en phase avec l’évolution du monde, mérite donc d’être salué. « Nous sommes complémentaires pour satisfaire les besoins d’un peuple et non concurrents. Chacun a donc sa part de marché. Soyons donc ensemble pour être plus forts et aller plus loin », a conclu le vice-président de l’apdm.





Dans la même rubrique