Lancement de la campagne de commercialisation des amandes de Karité : Premier acte de la ministre Sadia Assouma

Alassane AROUNA 13 septembre 2019

C’est désormais officiel, la campagne de commercialisation des amandes de karité pour la période 2019-2020 est lancée au Bénin. C’est la commune de Ouaké région frontalière avec le Nord Togo, dans le département de la Donga qui a accueilli l’événement cette année. Le thème de cette campagne est " Le karité, une filière d’avenir". Pour la circonstance, populations, autorité préfectorale, élus locaux et communaux, les acteurs à divers niveaux de la filière ont pris d’assaut dans la matinée de jeudi 12 Septembre 2019, l’esplanade de la mairie de la localité. À leurs côtés, le ministre de l’industrie et du commerce Sadia Assouma nommée seulement il y a quelques jours dans le troisième gouvernement Talon et son homologue en charge de l’agriculture de l’élevage et de la pêche Gaston Cossi Dossouhoui. Cet événement à lieu en respect à la décision du conseil des ministres en sa séance de ce mercredi 11 Septembre fixant les modalités du déroulement de la présente campagne de commercialisation des amandes de Karité. Sadia Assouma ministre de l’industrie et du commerce dans son allocution a annoncé à tous les acteurs de cette filière porteuse que le gouvernement dans son souci de faire bénéficier chacun des maillons de la chaîne, a décidé de fixer le prix d’achat de ce produit à 100 Fcfa. Un prix plancher retenu de commun accord avec tous les acteurs de la filière. C’est pourquoi la ministre du commerce souhaite le respect scrupuleux des décisions et mesures prises par le gouvernement pour une campagne réussie cette année. Son homologue de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Cossi Dossouhoui invite les responsables à tous les niveaux à œuvrer sans relâche pour la protection des arbres à Karité dans toutes les régions du pays. C’est le seul moyen selon lui de faire la promotion de la filière karité, l’une des priorités du Programme d’actions du gouvernement du Président Patrice Talon. « Il faut une synergie d’actions de tous les acteurs pour la promotion de la filière karité au Bénin », a laissé entendre Urbain Gbeou Coordonnateur de l’Association Karité Bénin (Akb). Des mots de remerciement pour le choix de Ouaké pour abriter l’événement, de soutien aux actions du gouvernement actuel et d’engagement pour la réussite de la présente campagne de commercialisation des amandes de karité qui va s’achever le 31 Mai 2020, sont venus de El Hadj Ibrahim Boukari Président de la Fédération Nationale des acheteurs des produits tropicaux agricoles du Bénin (Fenapat), de Salami Issotina premier adjoint au Maire de Ouaké et de Eliassou Biao Aïnin Préfet de la Donga. Des tableaux artistiques des groupes d’animation venus de Djougou et ceux de Ouaké ont aussi agrémenté la cérémonie fort simple. Une cérémonie qui s’est achevée par la visite des stands où les deux ministres ont pu découvrir des merveilles issues des amandes de Karité. Rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2020- 2021 de la campagne de commercialisation des amandes de karité au Bénin.





Dans la même rubrique