Le Maire Moukaram Océni appelle les pêcheurs-fouilleurs à plus de solidarité et d'assistance volontaire

La rédaction 2 juillet 2013

Au lendemain du drame survenu sur le pont de la lagune de Porto-Novo, le maire Moukaram Océni, aux commandes de cette ville depuis 2008 a délivré un message de condoléances et de compassion à l’endroit des familles éplorées, des populations de la ville de Porto-Novo et de l’ensemble du peuple béninois. Il n’a pas manqué de rassurer les uns et les autres qu’avec le concours des forces de l’ordre, la mairie de Porto-Novo reste à l’écoute de toute personne qui aurait besoin d’informations nécessaires liées à ce drame. La déclaration a été faite à l’hôtel de ville de Porto-Novo.

(Lire ci-dessous l’intégralité de la déclaration du Maire de la ville de Porto-Novo)

Déclaration du Maire de la ville de Porto-Novo

Citoyennes, Citoyens !

Notre Ville est en deuil.

Ce dimanche, 30 juin 2013, un accident très grave s’est produit sur le pont de la lagune de Porto-Novo. Un minibus, avec plusieurs passagers à bord a terminé sa course dans la lagune. Plusieurs dégâts matériels sont déplorés et tous les passagers portés disparus jusqu’au moment où je m’adresse à vous. Aux dernières nouvelles, un premier corps d’un homme a été repêché à 12h50 minutes.

Profondément touchée par cette tragédie..... Tous le Conseil Municipal et moi-même souhaitons beaucoup de courage aux familles et proches des passagers de ce minibus. Notre profonde compassion et toutes nos condoléances.

Il est déjà difficile de perdre un être cher à la suite d’un accident ou de la maladie mais d’une façon aussi atroce et dramatique, je comprends leur incompréhension et leur consternation.

Toutes les dispositions sont prises pour poursuivre les recherches des corps des passagers. Bon courage à tous. En tristesse avec vous.

Je profite de cette triste occasion pour :

- Appeler les usagers des routes à beaucoup plus de prudence et à éviter les excès de vitesse source de nombreux accidents. Ce drame me donne encore l’occasion de rappeler aux transporteurs qui versent dans le chargement hors parc dans la Ville que si le conducteur de ce minibus avait respecté les consignes en matière de chargement dans les parcs, on aurait pu identifier facilement les passagers et leur nombre exact ;

- En appeler également nos concitoyens pêcheurs au véritable sens de solidarité et d’assistance volontaire pour les personnes en dangers, car peut-être, avec une certaine promptitude et une solidarité agissante en temps réel, je crois qu’on pouvait sauver quelques uns des passagers.

- Aussi voudrais-je demander aux familles et autres proches des personnes qui devraient se rendre à Cotonou à cette heure du drame et qui ne sont pas de retour, de se rapprocher des postes de police ou de gendarmerie les plus proches pour leur déclaration ou de se rendre à la Mairie de Porto-Novo au secrétariat administratif où un comité est déjà mis en place en place pour les accueillir et les informer.

Encore une fois toutes nos compassions et condoléances les plus attristées.

Puisse DIEU le Clément nous épargner de tels drames et préserver notre Ville.

Je vous remercie !





Dans la même rubrique