Le port des chaussures talons hauts : La beauté au détriment de sa santé

La rédaction 25 juillet 2019

Les chaussures à hauts talons font partie du quotidien de nombreuses femmes. Portées occasionnellement ou quotidiennement, elles existent sous toutes les formes, tailles et hauteurs. Cependant, elles peuvent avoir des répercussions sur la santé.

La quarantaine environ, une dame qui a requis l’anonymat a été victime de lombalgie. « Après m’être rendue à l’hôpital, mon médecin m’a catégoriquement refusé le port des chaussures talons à cause des douleurs que je ressens au niveau de mon dos, ma hanche, mes pieds… causées bien sûr par ces chaussures que j’ai assez portées quand j’étais jeune fille. Je les portais tellement… ! », confie-t-elle avec dédain. Comme cette dame, elles sont nombreuses, ces femmes et surtout les jeunes filles, qui sont friandes des chaussures haut talons. « Je ne porte que des chaussures talons quand je veux sortir, ce n’est qu’à la maison que j’arrive à me mettre des tapettes », déclare Yvette, une jeune dame de la trentaine. Puisque ces chaussures, portées sous toutes ces formes, arrivent à séduire certains hommes, les femmes continuent de les porter. C’est d’ailleurs le cas de Sidonie Hodehou, une étudiante à l’Université d’Abomey-Calavi. « J’aime porter les chaussures talons puisque je me sens à l’aise avec. Et je peux même les porter 5 jours sur 7. Aussi, voudrais-je dire que mon chéri aime que je les porte, les chaussures talons, donc je lui fais plaisir en les portant », ajoute-t-elle. C’est également le cas de Viviane, élève en classe de 4ème au complexe scolaire sainte Félicité de Godomey.

‘’Talons’’ et risques

Aussi jolies, pointues et hautes qu’elles soient, les chaussures-talons ont toujours de répercussions sur la santé. Il s’avère donc nécessaire de les porter avec parcimonie. Pour Estelle, une dame rencontrée à mènontin, mettre des chaussures hautes, c’est avoir des maux par la suite ou se rendre malade. « Les chaussures talons, je n’en porte plus. Le fait de les porter me donne des crampes, je sens des douleurs au niveau des pieds et j’ai été à l’hôpital à cause de cela. Je préfère les chaussures ballerines ou les tapettes ». Dans la même veine, Elisabeth une jeune fille rencontrée à Godomey préfère mettre toutes sortes de chaussures sauf les chaussures-talons. « Je ne me vois pas en train de mettre des chaussures hautes parce que ça ne m’a jamais plu. J’aurais appris que le fait de les mettre ne manque pas conséquences sur la santé. », laisse-t-elle entendre. A entendre Flora Angélique Degan, Médecin kinésithérapeute, le port des chaussures à talons hauts a des conséquences, même à long terme. « Ces types de chaussures augmentent la pression sur les articulations du genou, un raccourcissement du mollet et du tendon d’Achille, parce qu’elles engendrent une contraction permanente, mettent la hanche en hypertension et le bassin en rétroversion », renseigne-t-elle.
Par ailleurs, il est fortement déconseillé aux femmes enceintes spécialement d’arborer ces chaussures. « Le port des talons hauts est alors fortement déconseillé puisque la grossesse augmente naturellement la courbure lombaire et altère l’équilibre de la femme », laisse entendre la kinésithérapeute.

« Plus le talon est haut, plus l’instabilité est importante… »
A long terme, les chaussures hauts talons peuvent entraîner des déformations de type hallux valgus, il y a le risque de métatarsalgie, puisque l’appui se fait au niveau de l’avant pied, donc sur une petite surface occasionnant des douleurs. Elles augmentent les tensions au niveau des épaules et du cou dues à l’inclinaison des appuis (vertige, mal de tête et parfois troubles de la vue), il y a le risque de lombalgie (mal de dos) plus élevé à cause d’une sur-sollicitation des muscles du bas du dos pour créer la rétroversion du bassin, le risque d’entorse à cause de l’instabilité de la cheville puisque plus le talon est haut, plus l’instabilité est importante et plus le risque d’entorse augmente.

Chaussures talons et avantages ?
Malgré l’inconfort qu’ils créent, les talons hauts possèdent des avantages, principalement au niveau de la séduction. Ce n’est un secret pour personne que ces chaussures ressortent la beauté de la femme. En plus de leur permettre de gagner quelques centimètres, elles ajoutent à leur élégance. « En voulant aller à une soirée ou à un diner, je ne peux pas mettre des ballerines ou des tapettes. Je ne peux que me mettre des hauts talons pour que je sois bien visible encore que je ne suis pas trop élancée, donc je me donne un peu de taille », indique Bernice. Dans le même temps, Confort, fonctionnaire à la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) de Cotonou va appuyer les propos de Bernice. « Les talons font ressortir la beauté des tenues et les rendent plus classe, donc sur certaines tenues, il le faut », dit-elle. « Au-delà de l’aspect esthétique, les chaussures à talons ont peu d’avantage. Elles peuvent être utiles pour celles qui ont des pieds un peu plats, car leurs courbures permettent de creuser le pied. Parlant du côté esthétique, elles permettent effectivement de ressortir la beauté de la femme… », Précise la kinésithérapeute.

Porter avec modération !
Pour les chaussures talons, y rester trop longtemps pendant une journée pose également problème. « A force d’y rester trop longtemps pour une journée, me donne mal aux chevilles et cette douleur remonte jusqu’au dos. Les talons sont bons mais y rester trop longtemps pose problème », affirme Christelle, étudiante et habituée. C’est malheureusement le cas chez certaines femmes surtout celles à qui le boulot l’exige. A cet effet, la kinésithérapeute Angélique prodigue quelques conseils. « Privilégiez des chaussures à talons larges et peu hauts (moins de 5cm), flexibles et idéalement fermées pour maintenir les chevilles, Porter des talons pour des évènements spéciaux comme une soirée particulièrement ou un repas, et faire de temps en temps quelques exercices d’étirement du mollet. Il est important d’enlever la chaussure talon une fois à son bureau pour faire détendre les pieds… », affirme la kinésithérapeute.
Estelle KAKPO (coll.)





Dans la même rubrique