Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de discussions à la jeunesse béninoise

20 juin 2018

Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs responsables de partis politiques afin d’être positionnés sur les listes électorales ou pour des postes importants et, d’autre part, battre campagne avec succès sans grands moyens financiers. Tel est l’objectif de l’institut néerlandais pour la démocratie Multipartite qui a initié samedi dernier à Bénin Royal hôtel de Cotonou le 1er café politique. Pour la directrice du Nimd Josiane Fondohou, cette activité va aussi permettre aux participants d’avoir une vue sur l’encadrement juridique des partis et le mécanisme de suivi de leur fonctionnement ainsi que la question du genre en politique dans un autre pays d’Afrique, spécialement le Kenya. A ce sujet, le plus jeune député kenyan de 24 ans, John Paul Mwirigi, a été invité pour partager son expérience avec les jeunes leaders du Bénin. Il a partagé avec ces jeunes son expérience et les stratégies qu’il a adoptées pour bénéficier de la confiance de la jeunesse, à savoir sa stratégie de campagne sans moyens, ses relations avec les autres parlementaires et la classe politique du Kenya. Ont composé le panel de ce café, Smith Herman Ahouandjinou, Directeur général de la jeunesse, des loisirs et de la vie associative, Hermione Hodonou, candidate aux élections législatives de 2015, ancien membre de l’école de démocratie du Nimd au Bénin et Nourou Dine Saka Saley, ex-conseiller technique juridique du ministre du Développement et du plan. Ces panelistes sont convaincus que la jeunesse a son mot à dire dans les plus grandes instances de décision.
Arnaud SOGADJI (Coll)



Dans la même rubrique