Licenciement à la Sonacop : Les agents réclament l’application de la convention collective

La rédaction 8 juillet 2020

Licenciés il y a une semaine, les agents de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) sont entre le marteau et l’enclume. A travers une conférence de presse qui s’est tenue hier, ils ont expliqué le processus de restructuration enclenché par l’administrateur provisoire de la société et exige l’application de la convention collective de la Sonacop en matière de licenciement. A en croire Mireille Elvire Hounségbé, Secrétaire générale du Syndicat des travailleurs de la société : « Nous avons fait toutes les propositions pour la bonne restructuration de la Sonacop sans ce licenciement collectif ». Elle a insisté sur l’application la convention collective étant donné que l’administrateur provisoire a décidé de révoquer tout le monde. « Qu’on nous donne nos droits selon notre convention collective comme ça se fait partout et mieux encore, comme il est question de vider afin de créer la nouvelle structure, qu’on tienne compte de l’article 50 pour prioriser le recrutement des agents licenciés », a-t-elle martelé. Pour mener à bien cette revendication, les agents peuvent compter sur les secrétaires généraux de la Cosi-Bénin, de la Csa-Bénin et de la Cgtb. Selon le Secrétaire général de la Cosi-Bénin, Noël Chadaré, « …la société est régie par une convention. Quoi que cela coûtera à l’Etat, il faut faire l’effort de respecter cette convention ». Il a donc demandé au Chef de l’Etat d’intervenir en faveur de ces agents licenciés.
Ferdinand DANGBENON (Stag.)





Dans la même rubrique