Lutte contre l’érosion côtière : Descente de Tonato sur les plages conquises à l’Est de Cotonou

Fulbert ADJIMEHOSSOU 10 avril 2019

150 m. C’est en moyenne la distance de plage gagnée après la 2e phase des travaux de protection de la côte à l’Est de Cotonou. Le Ministre José Tonato y est allé constater de visu la fin des travaux en attendant la réception provisoire qui interviendra les jours à venir. Pour en arriver là, l’entreprise en charge des travaux a procédé à la construction de 4 épis consolidés avec le rechargement de la plage entre Akpakpa Dodomè et Pk10 par plus de 1,5 millions m3 de sable dragués en mer. Ainsi, ce remblai hydraulique réalisé grâce à une drague aspiratrice a permis de nourrir le système de protection mis en place afin de permettre au trait de côte de se stabiliser durablement. Il est prévu aussi l’aménagement d’un lac marin, c’est-à-dire une zone de basse agitation marine pour le développement d’activités nautiques et touristiques. « Nous sommes à l’étape finale du projet. Ce qui reste à faire, c’est de finir la digue immergée. Nous projetons la fin de ces travaux pour juin », a expliqué Filip Goris, Directeur du Projet Bellsea Bénin.

Après avoir parcouru les infrastructures réalisées, José Tonato a dit toute sa satisfaction au regard des impacts attendus. « Aujourd’hui, nous avons remblayé la plage sur une largeur de 180 m de l’ancien trait de côte. Je voudrais dire toute ma satisfaction pour l’équipe du projet. Nous avons des plages qui peuvent être valorisées sur le plan balnéaire et touristique. Nous avons mobilisé plus de 50 milliards pour régler la question de la protection côtière et créer les conditions d’un développement balnéaire », a déclaré le ministre. Le contrat de base étant terminé, il est attendu les prochains jours une réception provisoire des travaux. Puis, se renforcera le suivi du comportement des infrastructures, dans cette zone où le trait de côte est vraiment dynamique.





Dans la même rubrique