Lutte contre l’insécurité au Bénin : Deux braqueurs dans les mailles de la Police

La rédaction 26 juillet 2019

Sale temps pour les braqueurs. Dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de lutte contre la criminalité, le Commissariat d’Avrankou a mis la main sur deux divorcés sociaux. En effet, alerté qu’un individu parti de Cotonou se rendait à Avrankou pour opérer avec une arme à feu, le Commissaire de cette unité de police et ses éléments ont mis en place un dispositif pour non seulement faire échec à ce projet criminel mais aussi arrêter les auteurs. C’est ainsi que Florent Adjibi qui vit à Akpakpa Agbodjèdo a été interpellé avec un pistolet artisanal à double canon et deux cartouches de calibre 32 MM, très perfectionné. Arrêté, il n’a pas hésité à faire des aveux livrant ainsi son complice de crime Eric Gnancadja qui n’est qu’un repris de justice qui demeure à Vêdoko avant de venir se réfugier à Avrankou après un forfait commis à Cotonou. Ce dernier l’avait invité pour le braquage d’une vendeuse d’essence et lui arracher ses recettes et sa moto de marque Haojue. Selon leurs révélations, ils ont déjà fait, plusieurs fois la prison. Ils seront donc présentés au Procureur de la République qui décidera de leur sort. Connu pour son engagement à mettre fin à l’insécurité sur son territoire de compétence, le Directeur Départemental de la police Républicaine de l’Ouémé, le divisionnaire Gaudens Sègbo met donc ses hommes à la tâche pour assurer la quiétude des populations.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique