Lutte contre la Covid-19 : La Fondation Hilaire Tchiwanou appuie l’Ong Foyer d’Amour avec 500 masques et une enveloppe financière

La rédaction 23 octobre 2020

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet « Stop Covid-19, je respecte les gestes barrières », l’Ong Foyer d’Amour reçoit du soutien. Elle a été dotée de 500 masques et d’une enveloppe financière par la Fondation Hilaire Tchiwanou. La cérémonie s’est déroulée au Stade de l’Amitié de Cotonou.

Du soutien, l’Ong Foyer d’Amour en reçoit encore. La fondation Hilaire Tchiwanou a doté l’organisation d’une enveloppe financière et de 500 masques. Ce soutien s’inscrit dans le cadre du partenariat entre les deux organisations. Il témoigne, selon Adrien Tchomakou, Président de l’Ong Foyer d’Amour, de la volonté de cette fondation de prendre une part active dans la lutte contre la pandémie. « Nous sommes comblés de joie. Nous venons de signer un partenariat gagnant-gagnant qui marque le début d’un grand chemin. C’est une très bonne collaboration entre les deux organisations. La fondation Hilaire Tchiwanou a compris que nous pouvons faire beaucoup de choses en commun au profit de notre pays. Il ne revient pas au Gouvernement seul de se jeter à l’eau », a-t-il déclaré.
« Stop Covid-19, je respecte les gestes barrières » est un projet innovant d’intérêt public. Plusieurs couches ont déjà été touchées par des actions de sensibilisation et de distribution de masques. Ainsi, à travers ce geste, la fondation Hilaire Tchiwanou entend booster la campagne déjà en cours pour que l’Ong Foyer d’Amour puisse impacter davantage les orphelins, les personnes du troisième âge et les démunis. Des hommages ont été rendus à la fondation Hilaire Tchiwanou. « La fondation nous rassure que dans les prochains jours, nous aurons encore des actions venant d’elle. Nous partageons les mêmes objectifs. C’est-à-dire œuvrer pour le bien-être social. Nous invitons les bonnes volontés et les organisations à nous accompagner dans cette dynamique », a martelé Adrien Tchomakou. Main dans la main, ces structures entendent poursuivre le combat.
Aïcha RIKPOSSOU (Stag.)





Dans la même rubrique