Lutte contre la criminalité pharmaceutique : 280 kg de faux Médicaments saisis dans le Mono et le Couffo

Adrien TCHOMAKOU 3 juin 2019

Nouvelle alerte, nouvelle prise dans le mono-Couffo. Quelques semaines après des saisies de cartons de faux médicaments, les disciples de St Mathieu sont encore passés à l’action. En exploitant un avis de fraude, le Service d’intervention rapide du Mono-Couffo et la Brigade de Hounsahoue ont réussi, grâce à une franche collaboration, un nouvel exploit à Azovè. En effet, le jeudi dernier autour de 11 heures, l’équipe s’est portée dans une maison à Ekinhoue II à Azovè où plusieurs chambres étaient soupçonnées d’être des dépôts de produits pharmaceutiques. Cependant, joint au téléphone puisque absent, le propriétaire des chambres a dit ne pouvoir pas rejoindre l’équipe pour les contrôles. Il a même éteint son téléphone et est demeuré injoignable par la suite. C’est ainsi qu’en présence du chef quartier venu assister les agents, les portes des deux chambres ont été défoncées. Il y a été découvert plusieurs cartons de produits pharmaceutiques. Lesquels, estimés à 280 kg, ont été convoyés à la base du Service d’Intervention Rapide du Mono et du Couffo. Quant au propriétaire de la maison, il est activement recherché pour répondre des faits. La mission était conduite par une équipe composée du capitaine Paul Awanvoeke, commissaire central d’Aplahoué, du lieutenant Apollinaire Hagbe, commissaire de Azovè , d’une équipe de circulation de la Police Républicaine d’Azovè et des Majors Corin Noudewato, Francis Awanvoeke, Hospice Gogboto et Juste Sossou.





Dans la même rubrique