Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la cybercriminalité : Un vaste réseau de faussaires de dollars et d’euro démantelé

JPEG - 301.6 ko

Des caisses remplies de fausses devises en dollar et en euro, des cachets des juridictions béninoises avec le sceau de l’Etat, des ordinateurs portatifs, de faux lingots d’or. C’est le butin présenté hier à la presse par la Direction Générale de la Police Républicaine, des suites du démantèlement d’un vaste réseau de cybercriminels dont l’ingéniosité n’est plus à démontrer. Pour le porte-parole de la Police Républicaine, Pascal Odéloui, il s’agit d’une bande de mafieux qui arnaquent via les réseaux sociaux les expatriés, voire des nationaux. « L’escroc fait croire à sa victime qu’il est héritier ou le seul à savoir là où son tuteur ou parent décédé a caché des centaines de millions, voire de milliards de Cfa et qu’il souhaite ainsi le soutien de sa victime pour convoyer ou transférer les sous en Europe ou aux Etats-Unis. Par conséquent, pour les formalités de la douane et de notaire, il lui faut environs 20 à 30 millions de francs Cfa », a-t-il expliqué.
La malice est tellement pensée avec de nombreux acteurs, chacun avec sa partition. « La victime après avoir fait les formalités d’envoi de sous est invitée à descendre pour toucher du doigt la réalité. Arrivée sur les lieux du retrait, la bande de cybercriminels fait descendre de faux policiers qui interceptent la victime avec les faux billets de banque. Conséquence, la victime négocie encore sa libération à coût de millions toujours avec ces faussaires afin d’éviter des poursuites judiciaires qui risquent d’entacher son honorabilité, vu qu’elle vient de l’occident et que les informations circulent rapidement », a précisé Pascal Odéloui.
Au-delà de cet exploit de l’Office central de répression de la cybercriminalité (Ocrc), de nombreuses autres interpellations ont été faites. 5,5 tonnes de faux médicaments ont été arraisonnées dans le département du Plateau et 850 kg dans l’Ouémé. Des stupéfiants ont été également saisis, notamment 198 plaquettes de chanvre indien soigneusement emballés et enfouis dans un véhicule Pick-Up. Les mis en cause ont été mis sous mandat de dépôt.

30-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Un fétiche Tolègba prend feu à Godomey, (...)
18-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le fétiche Tolègba situé au milieu de la rue à Godomey Denou, en face de l’église céleste en direction du Ceg Godomey a (...)  

Protection des obtentions végétales et des droits des agriculteurs (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Les organisations de la société civile réunies au sein de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (...)