Lutte contre la pauvreté : Le Psdcc dote Yèvi d’un module de 3 salles de classe et des latrines

Isac A. YAÏ 18 octobre 2017

Un module de trois salles de classe avec équipements et un bloc de latrines à double cabine, le tout estimé à 18 millions de francs Cfa. C’est le don du Projet de services décentralisés conduits par les communautés (Psdcc) à l’école primaire de Yèvi dans la commune de Zê. Cette infrastructure module qui fait désormais la fierté des populations de 23 villages a été visitée le lundi dernier par une délégation du Psdcc accompagnée des représentants de la Banque mondiale et de la société civile. Selon les témoignages, la construction de ce bâtiment a été conduite par les communautés depuis l’appel d’offres jusqu’à la finition. « Avec le Psdcc, notamment la composante 1, l’Association de développement a identifié comme projet, la construction d’un module de trois salles de classe pour abriter les enfants avec un bloc de latrines à deux cabines. Ce chantier a été entièrement conduit par les populations elles-mêmes. Rien ne leur a été imposé. Elles ont tout fait selon leurs besoins », a précisé Josiane Kpolédji, animatrice de développement communautaire à Zê.
A l’en croire, avant la construction de ce module de salles de classe, les écoliers suivaient les cours sous un hangar construit en matériaux précaires. Les apprenants étaient ainsi exposés aux caprices de dame nature. Les activités pédagogiques sont interrompues dès que la nature s’assombrit. Mais grâce à l’appui du Psdcc, cette situation est aujourd’hui un vieux souvenir. L’école primaire publique de Yèvi dispose désormais d’un module de trois salles de classe avec des mobiliers modernes. « Ces infrastructures abritent environ 130 élèves. Deux salles de classe sont utilisées sur les trois à cause de l’insuffisance d’enseignants. Le conseil communal de Zè, par ma voix, adresse ses sincères remerciements à la Banque mondiale et au Psdcc pour le développement permanent de la commune de Zè », a déclaré Vincent Agbankou, premier adjoint au maire de Zê. A en croire Germain Ouin Ouro, secrétaire exécutif du Psdcc, ce projet a contribué de façon substantielle à la réalisation du Plan de développement communal (Pdc) de Zê à travers la construction de modules de classe, l’ouverture des voies et autres. Toutes ces réalisations améliorent les conditions de vie des populations. Il les a donc exhortées à entretenir afin de bénéficier d’autres car, les négociations sont en cours avec la Banque mondiale pour la deuxième phase du projet





Dans la même rubrique