Lutte contre la vente de l’essence de contrebande aux abords des voies : Nouvelle croisade de Toboula sur l’axe Godomey-Agla

La rédaction 16 janvier 2017

La traque contre les vendeurs de l’essence de contrebande devient permanente dans le Littoral. Samedi dernier encore, c’était la chasse aux étalages du Kpayo sur l’axe Agla-Godomey. En face des forces de l’ordre mobilisées pour la circonstance, ce fut la débandade des vendeurs avec le peu d’essence qu’ils arrivent à sauver. Les étalages de fortune érigés le long de la voie ainsi que les bouteilles d’essence sont spontanément détruits. « Nous sommes en lutte permanente contre la vente des produits frelatés aux abords des grandes artères de la ville. On ne peut pas continuer à laisser certains individus salir notre ville » a martelé Modeste Toboula, Préfet du Littoral. Une semaine avant, c’étaient les vendeurs d’essence de Mènontin, Agontinkon et environs qui étaient dans le collimateur des forces de l’ordre mobilisées pour la croisade contre le Kpayo. Au cours de sa descente le week-end dernier à Agla et à Godomey, le Préfet du département du Littoral a brandit à nouveau la menace de la poursuite judiciaire. « J’ai déjà pris mes dispositions. Désormais je vais arraisonner les personnes qui vendent ces produits et les présenter devant le procureur de la république pour des poursuites judiciaires », a-t-il déclaré. Au-delà des vendeurs de l’essence frelatée, les menaces du Préfet vont également à l’endroit des occupants des domaines publics qui dégagés, reviennent plus tard sur les lieux.
Fulbert ADJIMEHOSSOU





Dans la même rubrique