Lutte contre les hépatites B et C : ‘’Aboschvi’’ fait le bilan de ses activités depuis 2015

21 septembre 2020

La Quinzaine d’actions urgentes pour l’élimination de l’hépatite virale a organisé au Chant d’oiseau de Cotonou un atelier afin de faire le bilan de ses activités depuis 2015 dans la lutte contre les hépatites virales.
En effet, le Bénin fait partie des pays d’endémie élevée pour les hépatites virales B et C avec des taux de prévalence respectifs de 9,9% et 4,12%. Alors que selon les spécialistes, le virus B est 100 fois plus contagieux que le VIH et 10 fois plus que le virus C. C’est pourquoi depuis 2015 la société civile s’est organisée en un creuset dénommé « Alliance Béninoise des organisations de la société civiles contre les hépatites virales (Aboschvi).
Selon le coordonnateur de l’alliance Romuald Djivoessoun, l’objectif de cet atelier est d’apprécier le chemin parcouru après l’organisation consécutive chaque année de la quinzaine d’actions urgentes pour l’élimination de l’hépatite, d’analyser la pertinence et la durabilité des différentes activités menées dans le cadre de la quinzaine, d’identifier les acquis, les défis à relever et les leçons apprises après 6 années de la quinzaine d’actions urgentes contre l’hépatite, planifier les priorités et positionner les parties prenantes. Afin de parvenir à ces résultats, des personnes ressources et engagées depuis 2015 ont été conviées avec des outils de point pour des résultats à la hauteur des attentes.
Le représentant du ministre de la santé Lahmidi Salami, procédant à l’ouverture de l’atelier se dit heureux des résultats enregistrés depuis la mise en place de ce creuset. Pour lui, cet atelier participe à une réponse efficace dans la lutte contre les hépatites. « Cette mobilisation témoigne de l’intérêt que tous ici nous portons à la lutte contre les hépatites dans notre pays », a-t-il laissé entendre avant de souhaiter plein succès aux participants.
Jephté HOUNNAGNI (Coll.)





Dans la même rubrique